Tricot,  Vetements

Poséidon – Alice Hammer.

Bonjour, tout le monde !

Soyez les bienvenu(e)s sur le blog pour un nouvel article ! Je suis très contente de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter l’un de mes derniers projets terminés, un pull que j’avais envie de réaliser depuis sa sortie. Il s’agit d’un modèle de l’une de mes designeuses préférées, Alice Hammer, à savoir le pull Poséidon. J’espère que cet article vous plaira et je vous souhaite d’avance une bonne lecture !

Si vous avez déjà visité mon blog, vous savez que je suis vraiment fan du travail d’Alice. J’ai eu la chance de tester plusieurs designs pour elle, et je tricote aussi d’autres de ses modèles régulièrement. J’apprécie chez Alice le fait que ses créations sont toujours faciles à porter au quotidien mais tout en comprenant des éléments originaux qui en font des pièces uniques. C’est exactement ce qui m’a attiré dans le pull Poséidon, qui se démarque par ses motifs de losanges sur l’ensemble du corps et sur une bande le long des manches.

Ma maman m’a offert pour les fêtes le kit pour réaliser ce très beau pull. S’il peut se tricoter avec différentes qualités et plusieurs types de fibres, il s’agit initialement d’un kit en collaboration avec Natissea, donc en fibres végétales. J’ai arrêté de compter le nombre de projets faits en fils végétaux cette année, mais jusqu’à présent je n’avais tricoté que des accessoires ou hauts d’été. J’étais donc ravie de pouvoir me faire cette fois un pull manches longues pour la mi-saison; l’automne s’installe et c’est exactement le genre de vêtements dont j’ai besoin en ce moment.

Le fil recommandé pour ce projet est le coton Malva, que j’ai déjà pu tester pour un autre projet (le Sintara de Yarnflakes). J’ai laissé carte blanche à ma maman pour la couleur et elle a sélectionné le coloris Café Latte, un joli neutre entre le brun léger et le beige, très automnal donc. Ce coton se tricote facilement, j’aime beaucoup son toucher et son drapé souple.

Pour ce qui est de la construction, le Poséidon se tricote en top down, en circulaire. On commence par une petite originalité, à savoir tricoter des fausses pattes de boutonnages avant de monter le dos et le devant séparément. L’ensemble est ensuite joint, avec des mailles relevées pour les manches. On tricote ainsi en circulaire, en réalisant régulièrement des augmentations style raglan. Le motif apparait immédiatement sur tout le corps, et sur une bande verticale au centre de chacune des manches. La grille du motif se retient très vite, et après quelques répétitions on finit par ne plus avoir besoin de trop regarder le patron. On sépare le corps des manches pour les tricoter séparément, et on termine avec des côtes le corps, les manches et le col.

Les aiguilles recommandées sont 4mm pour le corps, 3mm pour les côtes. Personnellement, je suis partie sur du 3.75 pour le corps, juste parce que je sais que j’ai tendance à tricoter mon coton un peu plus lâche, et je ne regrette pas car mon motif est bien défini, et j’ai un super drapé.

Comme à chaque fois avec Alice, les explications du patron sont très claires. Je n’ai rencontré aucun problème lors de la réalisation de ce pull sur le plan technique, qui monte assez vite. La satisfaction de voir les motifs apparaître les uns après les autres a été aussi un gros boost pour moi. Mon coup de cœur initial pour ce design s’est confirmé en avançant dans mon tricot. Un truc tout bête, mais le fait d’avoir une belle ligne de mailles envers entre chaque panneau du motif me plait énormément. Le pull a une belle texture, le côté géométrique est très élégant.

A l’exception de la taille d’aiguilles, je n’ai fait qu’une modification à ce projet, à savoir, comme souvent, de raccourcir les manches. C’est une modification que je dois faire sur presque tous mes pulls ou gilets car j’ai des bras pas forcément très longs. J’ai arrêté tout de même le motif à un endroit qui ne casse pas trop l’harmonie avant les côtes. Egalement, il est possible de coudre des boutons sur la fausse patte de boutonnage, ce que je n’ai pas encore fait car je suis un peu indécise sur les boutons à utiliser.

Franchement, je suis ultra heureuse de ce pull. Que ce soit le pull fini ou le processus de tricot en lui-même, c’est un projet dont je suis très satisfaite. Je suis séduite par le coloris neutre qui me change de mes habituels mille et une couleurs, et le coton léger et chaud à la fois me permettra de profiter souvent de ce Poséidon. En terme de difficulté, il est plutôt accessible, donc si vous tricoter en circulaire, n’hésitez pas à le tenter !

J’espère en tout cas que cet article vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec vos retours, je vous réponds toujours avec plaisir ! On se retrouve bientôt avec un nouvel article et en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

La Tricomtoise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner