• Uncategorized

    #12moisdansmesgrolles n°2 : Winter’s Aloes

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article spécial chaussettes.

    Comme je l’avais dit dans un précédent article, je me suis lancée dans le challenge #12moisdansmesgrolles lancé par 1ou2mailles et AdalariaKnit. Après un premier modèle que j’ai beaucoup aimé réaliser, j’ai récemment terminé le deuxième design de ce challenge.

    Il s’agit du motif Winter’s Aloes. Sa construction générale suit celle de la paire précédente. C’est un modèle qui se tricote toe-up et qui comprend un très beau motif ajouré sur le dessus du pied, réalisé avec des jetés et des torsades. Différence par rapport aux Winter’s Iris: la semelle est cette fois en jersey endroit.

    Pour le talon, j’ai pris une petite liberté par rapport aux indications du patron pour utiliser cette technique par Clo Tricots que j’adore, avant de repartir sur le patron. J’ai beaucoup aimé le fait que le mollet soit dans la continuité du motif du devant.

    Pour cette paire, j’ai décidé de faire des chaussettes moins hautes que d’habitude, et surtout j’ai testé une des qualités de fils spécialement conçus pour les chaussettes, à savoir la Derby. J’ai choisi la couleur Sunrise, que j’adore: un très beau mélange de rose, orange, et rouge que j’aime beaucoup. le fil Derby est très résistant et ça se sent, mais assez fin, ce qui donne des chaussettes très agréables à porter. Et qui seront du coup parfaites pour ce printemps !

    Je crois que cette paire est l’une de mes préférées dans toutes les paires que j’ai tricotées jusqu’à présent. Même si j’ai un peu eu du mal avec le motif au départ (l’ajouté, c’est vraiment pas mon truc), le rendu me convient parfaitement.

    J’ai déjà hâte de me lancer dans le design suivant et je vous invite à rejoindre le Challenge si jamais il vous tente !

    On se retrouve très vite pour un nouvel article et en attendant prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Amigurumi,  Crochet

    Je me lance dans les Amigurumi !

    Bonjour, tout le de monde !

    Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article. Deux semaines de suite, me voilà à vous parler de crochet, mais rassurez-vous : le tricot revient la semaine prochaine !

    Je l’ai déjà dit plusieurs fois : je ne suis pas une experte du crochet que je pratique assez peu par rapport au tricot. J’ai cependant envie d’apprendre à mieux maîtriser les techniques propres au crochet et c’est donc pour cela que j’ai participé il y a quelques temps à un atelier organisé par la Mercerie Mimosa à Dijon (vous le savez, j’adore y aller). Le thème : apprendre à réaliser un Amigurumi.

    On les voit fleurir partout depuis quelques années, ces petites peluches ou petits jouets en fil réalisés au crochet. J’avais déjà essayé d’en faire sans grand succès et ce cours était l’occasion parfaite pour moi de comprendre mes erreurs et de m’améliorer.

    Pendant ce cours, nous avons réalisé un petit chat via un patron gratuit de Crafty Bunny Bun et en utilisant du Happy Cotton de chez DMC, un fil spécialement conçu pour réaliser des Amigurumi. Je suis partie sur du violet pour le corps et du jaune pour les oreilles, les pattes et la queue.

    Même si je connaissais les bases du crochet, j’ai appris plein de choses pendant ce cours.

    Déjà, poser correctement un anneau marqueur pour marquer le début du rang. Autant en tricot circulaire j’y arrivais, autant au crochet j’étais toujours perdue ! Ensuite, faire des diminutions proprement et sans laisser des gros trous. Coudres les différentes parties entre elles. Broder des éléments sur le personnage.

    Mais surtout, SURTOUT, la grande révélation de ce cours: j’ai un problème de tension. En effet, mon plus gros souci lorsque je réalisais des Amigurumi par le passé, c’était le fait que j’avais toujours des gros espaces entre mes mailles, sans vraiment comprendre pourquoi puisque je suivais le patron à la lettre. Sauf qu’en fait non: je crochete très lâche, alors que je tricote en général serré. Grande leçon donc: soit je dois prendre un crochet plus petit, ou alors changer mon fil pour quelque chose de plus épais.

    J’ai donc voulu mettre en pratique ce que j’ai appris avec un nouvel Amigurumi: une petite grenouille de Minigurumi sur instagram. Et effectivement, on voit déjà le progrès !

    En tout cas, c’était une nouvelle fois une excellente expérience à la Mercerie Mimosa et je suis vraiment contente d’avoir appris de nouvelles techniques que je vais pouvoir utiliser à nouveau !

    J’espère en tout cas que cet article vous plait, je vous retrouve très vite pour un nouveau post et en attendant comme toujours prenez soin de vous ! 🙂

    La Tricomtoise

  • Crochet

    Je réalise la couverture des familles de La Fabrique de Pin’s #2 : Carrés 6 à 10.

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis ravie de vous retrouver sur la Tricomtoise pour un nouvel article. Cette semaine, je vous propose de parler crochet.

    Comme vous le savez peut-être si vous avez lu mes précédents posts, je participe actuellement au challenge La couverture des familles de la Fabrique de Pin’s, un challenge consistant à réaliser 50 carrés différents au crochet, à raison d’un carré par semaine.

    Je vous avais récemment présenté les cinq premiers carrés de ce challenge et me voici donc avec les cinq suivants. Pour rappel, je n’ai pas de code couleur pour cette couverture : j’ai décidé en effet d’utiliser toutes les fins de pelotes que j’ai en stock, histoire de faire du tri et d’utiliser au maximum mes stocks. Ma couverture finale ressemblera sans doute à la créature de Frankenstein, mais elle me rappellera aussi tous les projets réalisés avec ces différents fils !

    Pour ces cinq carrés, j’ai pu découvrir cinq points différents.

    Le carré n°6 utilise le point côtelé que j’avais déjà testé sans connaître le nom; j’aime beaucoup son élasticité et j’ai eu envie de tenter des rayures pour l’occasion qui ressorte plutôt bien grâce au point.

    Le carré 7 et le carré 9 ont des noms végétaux: le point de feuille et le point de rose. Je crois que ce sont mes préférés pour l’instant, le rendu est très beau même si le point de feuille m’a demandé de la concentration avant d’arriver à quelque chose de correct.

    Pour le carré 8, je suis un peu plus mitigée: le point de demi-brides croisées ne ressemble pas vraiment au résultat attendu chez moi, je ne sais pas si c’est le fil choisi ou si je n’ai pas bien saisi les instructions.

    On termine avec le dixième carré, où deux variantes étaient proposées: une avec un motif de chaussettes dépareillées pour la journée mondiale de la trisomie 21, ou une version unie. J’avoue que j’aurais beaucoup aimé faire la version avec le motif, mais après plusieurs essais, j’ai décidé de me rabattre sur la version unie. Je n’ai en effet pas réussi à comprendre comment changer de couleurs proprement dans un carré, c’est une technique que je dois apprendre et que je ne maîtrise pas du tout pour le moment. Mais ce carré a été l’occasion d’apprendre le point de riz, un chouette point que j’utiliserai à nouveau à l’occasion.

    Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé cette sélection de nouveaux points. C’est un challenge que j’apprécie et j’attends le lundi avec impatience pour découvrir le nouveau carré.

    Je reviendrai bientôt avec les prochains carrés, en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

  • Tricot

    Miracle ! Des chaussettes Vanilla toe-up pour mon conjoint.

    Bonjour à tous ! 🙂

    C’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui sur la Tricomtoise pour un tout nouvel article. Et on va parler d’un véritable miracle : mon conjoint a accepté que je lui tricote quelque chose !

    Car oui, s’il a pris l’habitude d’avoir de la laine qui traine partout, d’être mon assistant pour prendre des photos de mes réalisations et de m’accompagner à la mercerie, mon compagnon reste plutôt hermétique à ma passion du tricot. Je lui ai bien déjà tricoté un bonnet qu’il porte l’hiver et deux écharpes dont il se sert quand il fait froid, mais je n’ai pas encore réussi à le convaincre de me laisser lui faire un pull.

    Cependant, j’ai récemment décidé de me lancer dans un projet pour lui : une paire de chaussettes toutes simples (ou « Vanilla ») car en faisant du tri dans ses chaussettes j’ai tout bonnement été horrifiée du nombre de chaussettes trouées découvertes dans le tiroir.

    Pour cette réalisation, je ne vais pas m’attaquer à un trop grand blabla technique car il y a honnêtement peu de choses à dire sur des chaussettes, mais voici tout de même les éléments les plus importants :

    • Fil utilisé : Deux pelotes Downtown – Scheepjes (il me reste une assez bonne quantité de fil, je pense que pour quelqu’un qui n’a pas des pieds de géant, une pelote devrait suffire), en Sidewalk 414 et une pelote Edelweiss Alpaga – Kremke Soul Wool en 046 (pareil, j’en ai peu utilité, uniquement pour faire un talon contrastant et pour les côtes). Tout vient de la Mercerie Mimosa à Dijon !
    • Aiguilles: circulaire en 2.75 pour du Magic Loop.
    • Tutoriel : j’ai utilisé pour m’aider l’excellente série de vidéos de Clo Tricots, qui détaille pas à pas la réalisation d’une paire de chaussettes de ce type.

    Je suis honnêtement très contente du résultat. Non seulement c’est très facile à tricoter et ça va très vite à faire, mais en plus de ça le rendu est top. J’aime beaucoup cette laine auto-rayante et je la ré-utiliserai sans hésitation, car il est fort probable que j’en fasse d’autres pour mon conjoint !

    Un très court article pour aujourd’hui donc, mais je tenais à célébrer cette victoire !

    On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous ! 🙂

    La Tricomtoise

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner