• Couture,  Crochet,  Tricot,  Upcycling,  Vetements

    Le Bazar #9.

    Je suis très heureuse de vous retrouver sur le blog pour un nouvel article Bazar, ce type de posts « fourre-tout » dans lesquels je vous montre toutes les petites réalisations que j’ai terminées au cours des dernières semaines. Pour ce neuvième numéro, je vous propose un peu de tout : de la couture, de l’upcycling, du crochet et du tricot ! C’est parti 🙂

    1 – Le short version upcycling.

    Commençons par un projet tout simple mais que j’ai beaucoup aimé faire. Je l’ai déjà partagé plusieurs fois sur ce blog, mais l’upcycling est quelque chose qui me tient très à cœur. De manière générale, j’essaie de faire de mon mieux pour faire durer les objets autour de moi, pour éviter le gaspillage, prolonger leur durée de vie et éviter d’avoir à les jeter, quand cela est possible. L’upcycling, j’adore ça car c’est un bon moyen d’arriver à donner une seconde jeunesse aux objets, notamment aux vêtements. Mon conjoint a récemment fait du tri dans sa garde-robe et m’a confié une pile de vêtements à reprendre ou upcycler. Dans cette pile, il y avait un pantalon d’été bleu qu’il adore porter, car très léger et confortable. Mais malheureusement, on ne sait pas vraiment comment, ce pantalon s’est retrouvé tâché au niveau du genou, une grosse tâche qui ne partait pas au lavage.

    Plutôt que de le jeter, j’ai tout simplement coupé le pantalon au niveau de la tâche, gardant le tissu coupé pour en faire d’autres choses (de la bourre par exemple). J’ai ensuite pris ma machine à coudre pour faire un petit ourlet tout simple. Et voilà, un short parfait pour l’été et un vêtement qui a une nouvelle vie !

    2 – Un nouveau pantalon.

    On reste dans le thème de la couture et des bas, avec cette fois un nouveau projet couture pour moi. Suite au succès de mon premier pantalon, que j’adore porter, j’ai décidé de retenter l’aventure avec un second corsaire, réalisé toujours avec le même patron (le Jane Set de chez Charm Patterns by Gertie). Cette fois, je suis partie sur un tissu jean, plus clair et plus épais, acheté à la Mercerie Mimosa.

    J’ai à nouveau été bluffée par la facilité avec laquelle j’ai cousu ce pantalon, qui ne comprend que quelques pièces et qui se coud vraiment bien. C’est tout à fait le style que je voulais et je suis très heureuse du résultat. La couleur me permet de pouvoir l’associer avec plusieurs hauts de ma garde-robe, c’est donc un bonus. Je sais que je repartirai sur ce patron pour de futurs pantalons.

    3 – Un sous-verre au crochet express.

    Quand il nous reste des petites chutes de fils, des fins de pelote, il n’est pas toujours facile de trouver quoi en faire. Il me restait encore du fil Yarn By Simone de mon pull Betty & Judy Lodge, et je l’aime tellement que je souhaitais l’utiliser jusqu’au bout. J’ai fini par trouver une idée, celle de me réaliser un petit sous-verre au crochet, en forme de chat, pour le travail, pour ma gourde et un second (pas sur la photo) rond tout simple pour mon verre d’eau. Je suis du genre à avoir des traces d’eau partout sur mon bureau, donc les sous-verres me sont bien utiles.

    Pour ce projet, j’ai utilisé ce tutoriel trouvé sur YouTube, en le simplifiant comme je n’ai pas eu besoin de changer de couleur. C’est un projet super simple à faire et je suis très contente du résultat, car en plus d’être pratique il apporte de la couleur à mon bureau !

    4 – Des petits bonnets pour prématurés.

    On termine cet article Bazar avec un peu de tricot. Récemment, la Mercerie Mimosa a organisé une collecte de vêtements au tricot ou crochet pour l’unité Kangourou du CHU de Dijon. J’ai voulu participer et j’ai réalisé plusieurs petits bonnets, dans des tailles différentes, six au tricot et un crochet. J’ai utilisé plusieurs patrons issus du blog Marianna’s Lazy Daisy Days, trouvés sur Ravelry. Des modèles très simples à réaliser !

    Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cet petit post vous plait, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires comme toujours, je vous réponds toujours avec plaisir. On se retrouve bientôt pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous !

    La Tricomtoise.

  • Tricot,  Vetements

    Le bonnet Calvin – Alice Hammer

    Bonjour à tous !

    J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article tricot. La semaine passée, je vous faisais découvrir le gilet Source des fées, issu de la dernière collaboration entre Alice Hammer et Fonty. Je vous annonçais avoir testé un autre modèle de cette collection et c’est ce dernier que je vous présente aujourd’hui : le bonnet Calvin.

    Ce joli bonnet au jacquard se tricote en circulaire, du bas vers le haut. Disponible en trois tailles pour s’adapter à différents tours de tête, il commence par une belle hauteur de côtes puis enchaîne trois bandes de jacquard avec un joli motif fleuri avant de terminer par une série de diminutions pour finir le bonnet.

    Le motif fleuri fait écho à un autre patron de la collection, le joli pull Sarah avec son yoke très printanier : je n’ai pas eu l’occasion de le tricoter pour le moment, mais il me fait très envie !

    Pour réaliser ce bonnet, vous pouvez bien entendu utiliser le fil de votre choix. Le fil recommandé est cependant le Nimbus, de chez Fonty, que j’ai découvert pour ce test (décidément, je commence à devenir une pro des différentes gammes de chez Fonty !). Le Nimbus est un fil ultra moelleux constitué de laine 100 % mérinos issue de deux espèces différentes. Cette gamme se distingue par son bel effet chiné qui apporte de la dimension aux coloris, ainsi que par sa douceur. C’est un fil que je trouve excellent pour du jacquard, car grâce les couleurs se fondent bien ensemble.

    Le bonnet Calvin est un projet que je trouve très adapté pour se lancer dans le travail des couleurs et le jacquard : alors oui, on a quatre couleurs à manipuler, mais comme on ne tricote pas plus de deux couleurs à la fois, ça reste très gérable. Les motifs sont en plus assez simples à réaliser, donc avec des marqueurs de mailles, on s’y retrouve sans trop de problème.

    Pour mon bonnet, j’ai tricoté la taille 3 pour mon conjoint (j’ai aussi tricoté un second bonnet en taille 2 pour un de mes cadeaux de Noël). J’ai choisi les coloris suivants :

    • 0701 comme couleur principale.
    • 0702, 0716, 0718 en couleurs contrastantes.

    J’ai vraiment adoré tricoter ce bonnet : j’adore, vous le savez, le jacquard, donc rien que ça, j’étais ravie. Le patron est très simple à suivre, le bonnet se tricote très vite. Je me répète, je trouve ce projet vraiment très bien pour commencer le jacquard. En plus en circulaire, on ne fait que de l’endroit (sauf pour les côtes). C’est rare que je tricote deux fois le même projet d’affilée, mais j’ai tellement aimé ce bonnet que je n’ai pas résisté à le voir une seconde fois !

    En tout cas, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ce très beau modèle, parfait pour offrir et à décliner dans plein de coloris ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

  • Uncategorized

    Le Bazar #2.

    Bonjour à tous !

    C’est avec grand plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour un second numéro du Bazar, mon petit rendez-vous dans lequel je vous présente de petits projets que je souhaite vous montrer mais qui ne nécessitent pas forcément un article complet.

    Pour cette seconde édition, je vous propose du crochet et de la couture. Et pour les fanas de tricot, pas de panique : si tout va bien, je vous poste la semaine prochaine un article complet sur le pull que je tricote actuellement et qui devrait être terminé sous peu ! Sans plus attendre, découvrons les projets du jour.

    1 – Des lingettes réutilisables pour la maison.

    Commençons par un projet qui a été très facile et très rapide à réaliser : des lingettes réutilisables pour faire la poussière dans notre appartement. Avec la surface qui a triplé (on est passé de 25 à 80 mètres carrés, avec une loggia en plus), on a plus de choses à nettoyer. J’ai donc utilisé des restes de mon cours de couture spécial bavoir à la Mercerie Mimosa pour réaliser quatre lingettes réutilisables. Pour la réalisation, rien de plus simple : il m’a suffit d’épingler envers contre envers, de coudre la majeure partie de la lingette, puis de retourner le travail avant de finir ma couture. J’ai même surpiqué chaque lingette pour m’assurer qu’elles résistent au temps et à la machine à laver ! Un projet que j’ai bien aimé faire.

    2 – Des sous-verres oursons au crochet.

    Décidément, on peut en faire des choses avec une pelote ! Je vous l’ai dit dans mon article sur le Snowdrop Headband, mais il me restait encore pas mal de laine à utiliser. Histoire qu’elle ne soit pas perdue, je suis partie à la recherche d’un petit truc facile à réaliser. Ma maison et son équipement ont été encore une fois mon inspiration : il me fallait des sous-verres pour ne pas laisser de traces d’eau sur les tables. C’est sur un tutoriel vidéo de Springbbeans que j’ai jeté mon dévolu, pour crocheter de petites têtes d’oursons. Le niveau est plutôt accessible, et en doublant le fil on obtient d’un sous-verre qui reste bien en place. Super mignon et super rapide aussi, j’ai beaucoup aimé faire ces ours !

    3 – Crochet toujours : une ceinture moutarde.

    Je ne lâche plus mes crochets en ce moment. Pour faire une pause dans des projets tricots un peu longs à réaliser, le crochet est idéal. J’avais récemment besoin d’une ceinture moutarde, pour un look particulier mais aussi pour porter avec certaines de mes tenues. YouTube est encore une fois venu à ma rescousse avec un tutoriel en puff stitch de la chaine Easy Crochet. Je confirme, c’était easy à faire et comme c’est une ceinture assez fine, il ne m’a pas fallu longtemps pour la terminer. C’était ma première expérience d’une ceinture au crochet, mais j’en ferai sûrement d’autres à l’avenir !

    4 – Les doudous avec des chutes de tissus.

    Terminons cet article avec un quatrième et dernier projet, qui en compte en réalité deux : la couture de deux doudous faits avec des chutes de tissus qu’il me restait des deux jupes présentées récemment. Je me suis trouvée une jolie double gaze menthe chez Mercerie Mimosa pour faire la doublure, et j’ai utilisé un patron et tutoriel des Coutures d’Aurore pour faire le premier, avec les triangles et oreilles de lapin. Je voulais faire un second doudou identique, mais pas manque de tissu vichy, je suis partie en pleine improvisation pour faire un doudou ourson, avec des oreilles et des pattes. Travailler avec de la double-gaze était une nouvelle expérience, et il m’a fallu manipuler de petites pièces. Le résultat n’est pas parfait, ce n’est pas grave car j’en suis très contente !

    Voici donc mon second Bazar ! N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me dire quel projet vous avez préféré et je vous retrouve très vite 🙂

    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Harry Potter,  Tricot

    Quand la magie s’invite chez les sorciers #3 : l’écharpe des maisons.

    Bonjour, tout le monde !

    J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine. Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article, le troisième numéro de ma petite série de créations autour d’Harry Potter.

    Une fois de plus, je vous propose un tricot tiré du livre La magie du tricot (d’ailleurs, la version crochet est disponible depuis quelques semaines !), à savoir l’écharpe des maisons. Car oui, après vous avoir parlé de deux pulls, il fallait bien changer un peu!

    Il s’agit sans aucun doute de l’un des symboles les plus reconnaissables d’Harry Potter, on en trouve partout sur internet et de nombreuses boutiques vous en vendent. Quand je vivais à York, en Angleterre, de nombreuses boutiques autour de l’univers du sorcier vendaient ces écharpes, et j’avais un temps hésité à m’en acheter une, mais quand on peut la tricoter soi même, on en profite !

    Pour ce projet, il était préconisé de tricoter en rond, avec une aiguille circulaire. On choisit les couleurs en fonction de la maison qui nous intéresse, et on ajoute en finitions des franges aux extrémités. Personnellement, j’ai choisi de faire des franges assez courtes car je n’aime pas spécialement avec des morceaux de fils qui s’emmêlent partout!

    J’ai réalisé cette écharpe il y a déjà plusieurs mois, et à l’époque je n’avais pas encore appris à tricoter en circulaire: j’ai donc travaillé à plat, avant de plier mon travail en deux pour le coudre. On arrive au même résultat, donc si le circulaire vous fait peur, sachez qu’il existe une alternative! Mais il est vrai que maintenant que le circulaire est mon ami, si je dois refaire une écharpe similaire, le circulaire sera THE méthode, car comme on ne tricote qu’à l’endroit pour faire du jersey, on gagne un temps considérable.

    Pour tricoter cette écharpe, j’ai utilisé:

    Pour avoir tricoté plusieurs projets de ce livre, cette écharpe est sans aucun doute l’un des patrons les plus simples à suivre, et c’est un objet facile à réaliser pour des débutants. Le rendu est vraiment top, et en plus l’écharpe est bien longue et chaude, ce que personnellement j’adore !

    Comme je l’ai dit plus haut, c’est vraiment l’un des emblèmes d’Harry Potter, donc les tutoriels pour réaliser des écharpes similaires fleurissent sur Youtube, Ravelry et les blogs. Vous trouverez facilement de quoi faire votre propre version !

    C’est un article assez court aujourd’hui mais j’espère qu’il vous plait tout de même; on se retrouve la semaine prochaine et en attendant prenez soin de vous !

    A très vite.

    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Crochet

    Le petit béret fraise au crochet

    Bonjour, tout le monde !

    J’espère que vous allez bien !

    Je suis ravie de vous retrouver sur la Tricomtoise, pour parler aujourd’hui d’un type d’accessoires que je n’ai pas encore abordé sur le blog: un couvre-chef !

    Je n’en ai peut-être pas l’air comme ça, mais je suis une fana de bérets. J’en ai plusieurs et j’adore finaliser mes tenues par un joli modèle. Mais si j’ai déjà tricoté des bonnets, je n’avais encore jamais réalisé de bérets, jusqu’au printemps dernier où j’ai décidé de tenter d’en faire un, non pas au tricot mais au crochet.

    Vous vous souviendrez peut-être de mon précédent article crochet, dans lequel je vous présentais un haut fait en utilisant de la laine trouvée en recyclerie. Lors de ma visite dans cette recyclerie, j’avais aussi déniché juste assez de laine pour réaliser une idée qui me trottait depuis un moment dans la tête: un béret fraise.

    J’adore les fraises depuis que je suis petite: c’est mon fruit préféré, et j’adore manger une bonne tarte aux fraises pour mon anniversaire. Autant vous dire que si j’avais eu les moyens de m’acheter la superbe robe Lirika Matoshi qui a fait fureur sur les réseaux il y a quelques mois, je l’aurais fait. J’ai aussi beaucoup vu sur les réseaux sociaux et notamment Instagram des tutoriels pour faire des bérets champignon, fleur, ou encore en forme de cœur, et c’est comme ça que j’ai eu l’idée d’une version qui évoque la fraise.

    Vous le savez, je fais beaucoup moins de crochet que de tricot, et en général le crochet, chez moi, c’est plutôt « go with the flow », l’improvisation totale, sans vraiment chercher de patron. Si j’aime suivre les indications précises et détaillées d’un patron tricot, j’ai moins peur de partir en free-style au crochet!

    C’est exactement ce que j’ai fait ici: avec un crochet qui convenait à mon fil, j’ai réalisé un rond tout simple en augmentant régulièrement, afin d’obtenir la taille souhaitée (j’ai utilisé un autre béret comme modèle). J’ai dès lors stoppé les augmentations pour faire plusieurs rangs droits : cela permet de donner de la profondeur au chapeau. Pour finir le corps du béret, j’ai crocheté des rangs de diminution pour atteindre une largeur juste assez large pour y mettre ma tête!

    Les finitions changent tout : avec du fil à broder et une aiguille, j’ai ajouté un peu partout de simples petits traits pour évoquer les petites graines de la fraise. Ensuite, j’ai réalisé les petites feuilles avec une chute de laine verte, cousues sur le haut du béret, et le tour est joué!

    J’adore ce béret, que je porte depuis très régulièrement. C’est le genre d’accessoires qui va avec tout et qui en même temps sort un peu de l’ordinaire. J’aimerais beaucoup refaire un béret, mais au tricot cette fois ci. A voir dans un prochain article?

    J’espère que ce petit article court vous a plus! Je reviens dès la semaine prochaine avec un nouvel article, en attendant prenez soin de vous!

    A très vite,

    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Un automne au chaud: le Col Hoseki d’AdalariaKnit

    Bonjour, tout le monde !

    En septembre, je me suis rendue avec ma mamie, ma maman et ma sœur au Salon Mille & Une Idées à Dijon. Un salon de loisirs créatifs mettant à l’honneur de nombreuses activités, principalement centrées autour du fil: couture, broderie, tricot, nous avions l’embarras du choix ! C’était notre deuxième année consécutive sur ce salon et nous avons passé une excellente journée, même si nos comptes en banque étaient un peu moins remplis après nos passages sur les divers stands.

    C’est un grand plaisir pour moi de vous retrouver sur mon petit blog tricot après un début de semaine intense (la conclusion avec succès d’une formation professionnelle rendue un peu compliquée par la crise sanitaire), pour vous parler de l’une de mes dernières réalisations, qui ne me quitte plus depuis que je l’ai terminée.

    J’étais particulièrement excitée à l’idée de voir un stand, celui d’1 ou 2 mailles, dont j’avais découvert le travail via un reportage sur France 3 Régions il y a déjà un moment. Je lorgnais sur les fils et je suis souvent allée sur le site internet pour regarder toutes les gammes et couleurs.

    Alors autant vous dire que je me suis fait plaisir sur le stand, tout d’abord en achetant un kit pour réaliser le très beau pull Farandole (actuellement en cours de réalisation, j’espère pouvoir vous le présenter rapidement), mais j’avais aussi en tête de faire quelque chose avec l’un des fils qui me faisait le plus envie: la Délicate en coloris Veritaserum. Moi qui adore le rose, le violet, le bleu, je trouvais ce mélange laine et soie sublime. Et en voyant un Col Hoseki (patron par AdalariaKnit) en présentation, j’ai décidé de me lancer dans la réalisation de ce modèle, séduite par son motif.

    Voici les éléments techniques de cette réalisation:

    J’ai tout simplement adoré réaliser ce col, qui est vraiment superbe. Tout d’abord, j’ai adoré tricoter cette Délicate: les changements de couleurs sont superbes, et les teintes correspondent tout à fait à ce que j’aime. Le patron combine les techniques, avec du tricot à plat, en circulaire, du point mousse, un superbe motif, qui fait qu’on ne s’ennuie pas en travaillant sur ce projet.

    J’ai en plus appris le rabattage islandais, un façon de finir un tricot que je trouve particulièrement nette et soignée.

    Je ne cesse de porter ce col depuis que je l’ai achevé (je l’ai même emmené récemment avec moi à Disneyland Paris) et il est parfait pour les journées plus fraiches que nous avons en ce moment.

    Nous avons prévu de retourner à l’édition bisontine du Salon Mille & Une Idées, donc je vous en reparlerai certainement!

    En attendant prenez soin de vous et à très vite !

    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Seville de Lanja Khon-Engheim, ou comment utiliser des fins de pelotes!

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis ravie de vous retrouver sur La Tricomtoise pour parler d’un petit projet rapide, mais que j’ai énormément aimé tricoter. Je suis actuellement en pleine réalisation d’un pull un peu technique et un peu long à faire, et j’ai remarqué avec les années que parfois, quand on travaille aussi longtemps sur un même projet, on peut se lasser et avoir envie de le laisser tomber. Alors pour éviter ce problème, je me garde toujours sous le coude quelques petits accessoires à faire, histoire de me changer un peu les idées.

    Je vous ai récemment parler des mitaines « Sea of Flowers » de Lanja Khon-Engheim, trouvées sur Ravelry. Des mitaines que j’aime beaucoup, et en farfouillant sur le site, j’étais tombée sur d’autres designs de Lanja Khon-Engheim qui faisaient envie. Parmi ces designs, j’avais repéré les manchettes Seville. Un design floral très simple et très joli, avec une construction aisée et un minimum de matériel: parfait pour vider un peu mon stock de fins de pelotes. Je n’avais pas de manchettes, mais comme je porte souvent des pulls à manches courtes en automne et que j’ai parfois besoin d’un petit accessoire plus chaud, je me suis dit que c’était un projet parfait pour moi!

    Voici les détails techniques de cette réalisation:

    • Tutoriel utilisé : Seville – Lanja Khon-Engheim – patron écrit uniquement en anglais, disponible gratuitement sur Ravelry.
    • Laine utilisée : des fins de pelotes que j’avais en stock, dont je n’ai malheureusement plus les références.

    Si vous n’avez encore jamais fait de jacquard, ce projet est absolument parfait: seulement deux couleurs et un patron très facile à suivre (vous pouvez même utiliser seulement le diagramme si vous ne parlez pas anglais). En plus de ça, il ne m’a fallu que quelques petites heures pour terminer ces manchettes, qui ont déjà rejoint mon sac à main pour pouvoir les sortir dès qu’un petit coup de froid se fait sentir! Et bien sûr, c’est aussi un design idéal pour utiliser des restes de pelotes.

    J’espère que ce court article vous plait, on se retrouve très vite avec de nouvelles réalisations – les deux prochains articles risquent d’être plus conséquents et j’ai déjà hâte de vous les poster !

    A très vite,
    La Tricomtoise