• Crochet

    La couverture des familles de La fabrique de Pin’s # 6 :

    Bonjour à tous !

    Soyez les bienvenus sur La Tricomtoise ! Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article. Cette semaine et la semaine prochaine, je vous propose de rattraper ensemble mon retard dans la présentation des différents carrés de du challenge crochet La couverture des familles, organisé par La fabrique de Pin’s sur Instagram. Je vous souhaite une bonne lecture, c’est parti !

    Pour ce premier article rattrapage, découvrons les carrés 26 à 30.

    Le point tissé, 26ème carré, est mon préféré de cette série. Je l’ai trouvé super facile à réaliser. Le résultat final est très chouette et j’ajoute donc ce point à ma liste de points à réutiliser

    Ensuite, voilà le point escalier, qui porte très bien son nom : il forme des vagues, comme un escalier. Il me rappelle un peu le point de coquille que j’aime beaucoup aussi. C’est un point simple à comprendre et à faire ! Je le vois bien pour une écharpe, par exemple.

    Le carré n° 28 avait pour thème l’automne et nous invitait à réaliser le motif d’un écureuil. Malheureusement, je ne sais toujours pas travailler en colourwork au crochet, et je manque de temps pour me poser pour apprendre cette technique. J’ai donc triché et fait un carré tout simple en brides. Un jour, j’apprendrais !

    On termine avec les carrés 29 et 30, point tapis et point nuage, qui ne sont pas mes préférés. J’avoue que le rendu me laisse un peu de marbre (peut-être que ça vient aussi de mon choix de fil). Je trouve en effet que ça ressemble beaucoup à un carré en mailles serrées et qu’en plus les deux sont si similaires qu’il est difficile de savoir lequel est lequel.

    J’espère en tout cas que cet article vous a plu ! Je vous retrouve la semaine prochaine pour la suite de ce Challenge, en attendant comme toujours, prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Uncategorized

    J’ai testé pour vous : la box Ghibli ArcoIris Yarns.

    Bonjour à tous !

    Soyez les bienvenus sur le blog ! Je suis très heureuse de vous retrouver en cette nouvelle semaine pour un article tricot. C’est un article un peu différent que je vous propose, car je ne vais pas vous parler d’un patron ou d’un projet, mais d’une box tricot.

    Depuis plusieurs années déjà, les boxes sont à la mode. On en trouve pour tous les goûts : maquillage, lecture, soin, loisirs créatifs, vêtements… Et le tricot n’est pas en reste.

    Hachette propose par exemple depuis plusieurs années maintenant un abonnement mensuel (la Maille Box) qui permet de recevoir du fil et des livrets avec des explications techniques et des patrons. Abonnement que j’avais pu testé un temps et qui est plutôt sympa, surtout pour les débutants.

    C’est sur Instagram que j’ai découvert ArcoIris Yarns, après avoir vu plusieurs personnes partager des photos de leur Club Ghibli. Le concept est simple : tous les deux mois en 2022, ArcoIris Yarns proposait une box dédiée à l’un des films Ghibli. La box comprend un fil, coloris mystère inspiré du film choisi, avec la possibilité d’avoir un kit chaussettes. Il est aussi possible d’ajouter à la box un « boost » : ce boost permet d’ajouter tout un tas de petites surprises, toujours dans le thème de la box.

    J’étais très intriguée par le concept, d’autant plus que j’adore les films Ghibli. C’est un univers que j’aime beaucoup; je suis particulièrement fan de Totoro, Le voyage de Chihiro et Porco Rosso. Mais mon Ghibli préféré, c’est Kiki la petite sorcière.

    Alors quand j’ai vu que la box de septembre avait pour thème Kiki et son monde, je n’ai pas hésité longtemps. J’ai pris box avec le boost et la version kit chaussettes. Et même si le club Ghibli prend fin (il s’agissait d’un exclusivité 2022), ce n’est pas la fin des boxes pour ArcoIris Yarns : un nouveau thème arrive pour 2023 et je me suis dit qu’un petit retour sur mon expérience vous intéresserait peut-être !

    Déjà, j’aime beaucoup le fait qu’on a l’option de prendre juste le fil ou d’ajouter un boost. Cela permet d’avoir une box qui a un prix assez accessible (23 € sans le boost, un prix assez standard pour un écheveau de ce style). Le prix du boost peut paraître conséquent, mais j’ai été agréablement surprise par le contenu de ma box, bien fournie.

    En plus des écheveaux (j’ai pris la version chaussettes) qui sont vraiment très jolis et dont les couleurs rappellent assez bien Kiki, il y avait des petites choses à grignoter : des Kit-Kat venus du Japon avec des goûts très originaux et des bonbons, un sachet de verveine (tout à fait Kiki !) que j’ai utilisé pour des infusions, une belle affiche qui est déjà accrochée dans mon atelier, le fameux transfert Kiki & Jiji que vous avez pu voir dans un précédent article (je l’ai appliqué sur un tote bag), un tour de cou Jiji, un magnet Kiki, du masking tape (j’adore) et une paire de mini-ciseaux patte de chat. Beaucoup de choses donc, et qui collent toutes à l’univers de Kiki.

    Et en plus ça, il est possible, si vous n’avez pas envie d’investir dans la box avec boost ou si vous avez envie d’un seul élément, de trouver sur le site les différents items, vendus séparément.

    Quant au fil en lui-même, j’ai adoré le tricoter : car oui, je m’en suis déjà servi pour un projet que je vous présenterai bientôt sur instagram et dans un article Bazar. Il est ultra agréable, les couleurs sont vibrantes et belles. Franchement, une belle découverte.

    J’ai déjà hâte de découvrir le thème choisi pour les prochains clubs ! En tout cas, c’est sûr, je suis pressée de tester d’autres fils de chez ArcoIris Yarns, car c’était une belle découverte.

    Je vous retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Couture,  Crochet,  Upcycling

    Le Bazar #4.

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui sur le blog pour un nouvel article. Voilà plus d’un mois et demi que je ne vous avais pas proposé un petit bazar, ces articles dans lesquels je vous présente divers petits projets terminés. Au menu de ce quatrième numéro : de la couture et du crochet ! C’est parti :).

    1 – Couture : un tote bag pour transporter mes en-cours tricot.

    Commençons par un peu de couture, avec mon dernier projet terminé. J’ai récemment reçu le club Ghibli spécial Kiki la petite sorcière d’ArcoIris Yarns (j’y consacrerai un article plus complet la semaine prochaine), et il y avait un transfert à l’effigie de Kiki et de Jiji. J’ai tout de suite eu l’idée de me faire un tote bag avec ce transfert, et plus particulièrement un tote bag pour transporter mes en-cours tricot. Des sacs, j’en ai tout un tas, mais pour le tricot, ils ont tendance à être trop larges et pas assez haut, et ils ne sont en général pas doublés : j’ai déjà eu des problèmes d’aiguilles un peu pointues qui transpercent mes sacs. Pour ce tote bag, je suis passée en mode upcycling : j’ai utilisé une taie d’oreiller en vichy rose de ma belle-mère pour faire la structure du sac. En la pliant en deux, je suis parvenue à avoir la doublure que je voulais. J’ai appliqué le transfert au fer à repasser, utilisé une chute de ma jupe fraise pour faire une poche à l’arrière, et des restes de mon sac Georges pour faire les anses en simili cuir (je vous confirme que le simili cuir n’est toujours pas mon ami). J’ai également appliqué un ruban décoratif. Je suis très contente du résultat qui correspond à mes attentes !

    2 – Couture : des carrés sensoriels pour enfants.

    Autre projet couture qui m’a bien occupé : la réalisation de carrés sensoriels pour ma maman, qui travaille dans la petite enfance. Le but de ces carrés est de stimuler les sens des petits, notamment en leur faisant découvrir différentes textures, couleurs, motifs. Pour ces carrés, j’ai utilisé des chutes de tissus récupérés par ma maman, que j’ai coupé en carrés. Cousus endroit contre endroit avant d’être retournés pour une petite surpiqure (un détail tout simple mais qui finit bien le travail), ces carrés sont ornés de petites étiquettes en tissus. Pour le coup, ce projet est 100% récup, pas de gâchis !

    3 – Crochet : des Amigurumi Hollow Knight.

    Je suis loin d’être une pro en crochet, vous le savez, et j’apprends depuis peu à faire des amigurumi. Ce petit duo est issu du jeu vidéo Hollow Knight, dont mon compagnon est friand. Il m’a donc demandé si je pouvais lui réaliser ces personnages : je suis tombée sur un patron parfait, chez 1UpCrochet (sur Etsy). Pour ces personnages, j’ai utilisé du fil 1880 et Mongolia de chez Fonty, que je trouve parfait pour des personnages de bonnes tailles, car le fil est bien gonflant et tient bien en place. J’avais peur qu’ils ne soient pas simple à faire, surtout avec les détails des cornes, mais les explications sont très claires. Le résultat n’est pas parfait, cependant je trouve que je m’améliore et mon amoureux est content de les avoir :).

    4 – Crochet : les petits Bulbizarres !

    Si vous êtes nés dans les années 90 comme moi, vous n’avez que difficilement pu échapper à la folie Pokémon. Personnellement, j’étais une grande fan de cet univers et je le suis toujours, même si je suis beaucoup moins les jeux récents. Après avoir vu plusieurs personnes le faire sur Instagram et Ravelry, j’ai eu envie de me lancer dans la réalisation de la première génération au crochet. J’utilise mes petites connaissances pour me lancer et j’ai commencé par Bulbizarre, peut-être pas le plus simple. Chaque Pokémon sera fait trois fois, car je vais en offrir à mes deux frères.

    J’espère que ce petit bazar vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Tricot,  Vetements

    Le bonnet Calvin – Alice Hammer

    Bonjour à tous !

    J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article tricot. La semaine passée, je vous faisais découvrir le gilet Source des fées, issu de la dernière collaboration entre Alice Hammer et Fonty. Je vous annonçais avoir testé un autre modèle de cette collection et c’est ce dernier que je vous présente aujourd’hui : le bonnet Calvin.

    Ce joli bonnet au jacquard se tricote en circulaire, du bas vers le haut. Disponible en trois tailles pour s’adapter à différents tours de tête, il commence par une belle hauteur de côtes puis enchaîne trois bandes de jacquard avec un joli motif fleuri avant de terminer par une série de diminutions pour finir le bonnet.

    Le motif fleuri fait écho à un autre patron de la collection, le joli pull Sarah avec son yoke très printanier : je n’ai pas eu l’occasion de le tricoter pour le moment, mais il me fait très envie !

    Pour réaliser ce bonnet, vous pouvez bien entendu utiliser le fil de votre choix. Le fil recommandé est cependant le Nimbus, de chez Fonty, que j’ai découvert pour ce test (décidément, je commence à devenir une pro des différentes gammes de chez Fonty !). Le Nimbus est un fil ultra moelleux constitué de laine 100 % mérinos issue de deux espèces différentes. Cette gamme se distingue par son bel effet chiné qui apporte de la dimension aux coloris, ainsi que par sa douceur. C’est un fil que je trouve excellent pour du jacquard, car grâce les couleurs se fondent bien ensemble.

    Le bonnet Calvin est un projet que je trouve très adapté pour se lancer dans le travail des couleurs et le jacquard : alors oui, on a quatre couleurs à manipuler, mais comme on ne tricote pas plus de deux couleurs à la fois, ça reste très gérable. Les motifs sont en plus assez simples à réaliser, donc avec des marqueurs de mailles, on s’y retrouve sans trop de problème.

    Pour mon bonnet, j’ai tricoté la taille 3 pour mon conjoint (j’ai aussi tricoté un second bonnet en taille 2 pour un de mes cadeaux de Noël). J’ai choisi les coloris suivants :

    • 0701 comme couleur principale.
    • 0702, 0716, 0718 en couleurs contrastantes.

    J’ai vraiment adoré tricoter ce bonnet : j’adore, vous le savez, le jacquard, donc rien que ça, j’étais ravie. Le patron est très simple à suivre, le bonnet se tricote très vite. Je me répète, je trouve ce projet vraiment très bien pour commencer le jacquard. En plus en circulaire, on ne fait que de l’endroit (sauf pour les côtes). C’est rare que je tricote deux fois le même projet d’affilée, mais j’ai tellement aimé ce bonnet que je n’ai pas résisté à le voir une seconde fois !

    En tout cas, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ce très beau modèle, parfait pour offrir et à décliner dans plein de coloris ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner