• Tricot,  Vetements

    Ananke – Yarnflakes.

    Bonjour à tous !

    Soyez les bienvenu(e)s sur La Tricomtoise pour un nouvel article. Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter un nouveau projet récemment terminé, dans le cadre d’un test pour la designeuse Yarnflakes. C’est mon deuxième test pour Yarnflakes, après il y a quelques mois le t-shirt Sintara. Cette fois encore, il s’agit d’un haut parfait pour le printemps et même l’été, un débardeur portant le nom d’Ananke. Je vous laisse découvrir ma version en espérant que l’article vous plaise ! 🙂

    Ananke est un débardeur à bretelles qui se tricote du bas vers le haut, en deux temps : on commence par tricoter en circulaire, avec une belle bande d’un motif chevron qui fait son originalité et qui est plus simple à réaliser qu’il n’y parait. On poursuit en jersey jusqu’à l’emmanchure où on divise alors le travail pour tricoter devant et dos séparément. Le top comprend également des pinces pour la poitrine, une finition en i-cord pour l’emmanchure, le col et les bretelles, et un col en V. Destiné à être porté quand il fait chaud, il est recommandé d’utiliser des fils appropriés, comme du coton, du lin…

    Personnellement, j’ai décidé de rester sur une valeur sûre, du chanvre, en travaillant à nouveau la Pernelle de chez Natissea, en coloris Framboise. C’est mon troisième projet en Pernelle de l’année, mais j’adore ce fil qui est super agréable à porter lorsqu’il fait chaud. Je suis partie sur le coloris Framboise car je le trouve magnifique. Le tombé de la Pernelle sur ce débardeur est top, car très fluide, mais le motif ressort très bien avec ce fil.

    Pour ma version, j’ai utilisé environ 700m de Pernelle, soit 3.5 écheveaux. J’ai tricoté la taille 6, parfaite pour moi car le débardeur tombe bien, un peu lâche sans être trop baggy : je pense que c’est dû au choix du fil car la plupart des versions des autres testeuses sont plus près du corps. Nous avons utilisé des fils assez différents, donc n’hésitez pas à aller voir les résultats sur Ravelry !

    J’ai énormément aimé tricoter ce projet. Déjà parce que, comme vous le savez si vous suivez mon blog, je suis en train d’étoffer ma garde-robe printemps-été en tricot, donc ce projet est parfait pour cet objectif. Le design est vraiment très sympa, avec la bande en chevron. J’ai légèrement modifié cette bande en enlevant une des répétitions – il s’agit de ma seule modification par rapport au patron.

    Ce que j’aime beaucoup chez Yarnflakes et qu’on retrouve aussi dans ce patron, c’est l’attention aux détails, et particulièrement aux finitions : par exemple, le patron propose d’inclure des pinces poitrines pour avoir un débardeur plus ajusté. Ayant une assez forte poitrine, j’ai beaucoup aimé ce détail subtil mais qui permet d’avoir un tombé un peu plus flatteur.

    Gros coup de cœur aussi pour la finition des bords en i-cord, que ce soit pour les bretelles, le col ou l’emmanchure. J’ai jusqu’à maintenant travaillé l’i-cord en l’appliquant après coup sur mes tricots, pour faire des finitions propres; c’était la première fois que je le travaillais en même temps, et j’adore le résultat, très propre. Je pense que pour les prochaines fois que j’utiliserai cette technique, j’essaierai de tricoter un peu moins serré. Un coup de main à prendre, mais le résultat est top !

    Autre point fort: le fait de pouvoir essayer le tricot en cours de route pour ajuster au mieux les bretelles. j’ai ainsi pu juger facilement du bon endroit où les arrêter.

    En somme, je suis très contente du résultat. J’ai porté le débardeur plusieurs fois depuis que je l’ai terminé et je suis vraiment trop bien dedans. Je ne peux que vous le recommander !

    J’espère en tout cas que cet article vous plait ! On se retrouve dans deux semaines (je prends une petite semaine de vacances la semaine prochaines) pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Lake Reed – Sidispinnt

    Bonjour à tous !

    Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui sur le blog pour un nouvel qui, si je suis honnête, n’est pas vraiment de saison. En effet, avec les chaleurs du moment, l’hiver nous parait loin, tout comme le froid. Ce n’est pas tellement la période des bonnets, mais j’ai tricoté il y a déjà un petit moment mon bonnet pour l’hiver prochain, que je vous propose de découvrir dans cet article.

    Le Lake Reeds est un bonnet désigné par Sidispinnt, une designeuse qui propose sur Ravelry de nombreux patrons de pulls et accessoires divers et variés. On y trouve beaucoup de torsades et de motifs texturés élégants. J’ai découvert son travail grâce au podcast Fruity Knitting, que j’adore, et dans lequel Madeleine présentait sa version du Lake Reed. J’ai aussitôt eu un coup de coeur pour ce bonnet.

    Le patron est disponible gratuitement sur Ravelry – le design est un élégant combo de torsades encadrées par des côtes torses. Il se marie bien avec de nombreux styles et peut plaire à bon nombre. La construction est assez classique : on commence par le bas du bonnet, avec une bonne longueur de côtes pour l’élasticité et un bon maintien du bonnet. Une fois la longueur obtenue, on passe sur les motifs à répéter jusqu’aux diminutions.

    Pour ma version, j’ai utilisé les trois quarts d’une pelote de MSW sport de chez Yarn by Simone en Pink Lady For Ever, qu’il me restait de mon pull tricoté récemment. J’adore la couleur et avec les jours gris l’hiver, je me suis dit qu’un rose éclatant comme celui-ci apporterait du peps.

    Je vous avoue qu’en voyant le motif, j’ai d’abord cru qu’il serait compliqué à réaliser, surtout sur une petite surface comme un bonnet, mais pas du tout. Il est beaucoup plus simple qu’il n’en a l’air. Tricoté en 5mm, le bonnet monte aussi très vite. C’est un projet parfait pour utiliser des restes de pelote.

    En ce qui me concerne, j’ai fait quelques modifications au bonnet pour l’adapter à ma tête (comme il est taille unique, c’est un paramètre à prendre en compte). Déjà, j’ai raccourci la bande de côtes de 2cm, soit 8cm au lieu de 10, tout simplement car j’ai un front pas forcément très haut et des lunettes géantes, donc avec un rebord trop long, ça m’aurait posé problème. De même, j’ai tricoté une partie en mois sur les répétitions du motif principal, car je voulais un bonnet plutôt ajusté : avec les indications du patron, l’effet sur moi aurait été plutôt celui d’un bonnet un peu slouchy, mais je n’aime pas ça du tout.

    Comme je l’ai indiqué plus haut, le patron est gratuit et disponible sur Ravelry, en anglais ou en allemand. Selon moi, ce projet est top si vous voulez vous mettre au tricot en anglais. Car en plus d’être assez facile à tricoter (les torsades sont honnêtement assez simple pour un résultat très élaboré), le patron couvre de nombreuses techniques : les côtes, les torsades gauche/droite, les côtes torses, les diminutions… En un projet, vous couvrez pas mal de choses, ce que je trouve vraiment bien !

    Pour ce qui est du résultat, je suis honnêtement très contente de ce bonnet. Il est ultra moelleux grâce à la laine mais aussi au motif qui lui apporte une belle dimension, et les torsades sont vraiment belles. Je sais que j’aurai plaisir à le sortir cet hiver, il est super agréable à porter. Je ne peux que vous recommander ce patron si vous cherchez un bonnet à tricoter pour cet hiver !

    J’espère en tout cas que cet article vous plait, n’hésitez pas à me laisser votre retour en commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir. On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous.

    La Tricomtoise.

  • Tricot

    2 ans du blog : le Bilan !

    Bonjour à tous !

    C’est avec grand plaisir que je vous retrouve aujourd’hui sur le blog pour un nouvel article ! Et attention, nous voilà sur un post un peu spécial, puisque nous célébrons cette semaine les deux ans du blog. Pour l’occasion, j’ai envie de vous proposer un petit bilan de l’année écoulée, de faire le point sur le blog et sur ce que je souhaite vous présenter dans les prochains mois.

    De manière générale, j’ai pris beaucoup de plaisir cette année à travailler sur ce blog. Je sais qu’aujourd’hui, tout se passe sur Instagram ou YouTube et que les blogs n’ont plus trop la côte, mais avoir cet espace pour parler de mes différents projets est important. Je prends davantage le temps sur le blog que sur Instagram de présenter ce que je fais et je compte continuer encore ainsi. Ecrire un article, c’est prendre le temps de formuler mes pensées, mes ressentis, d’avoir un vrai point sur ce que j’ai tricoté ou cousu. Ce temps, j’ai plus de mal à le prendre sur Instagram. Le blog, Ravelry, Instagram fonctionnent vraiment de façon complémentaire pour moi.

    Pour ce qui est du fond maintenant, la grosse nouveauté de ces derniers mois est sans aucun doute l’arrivée de la couture sur le blog. Voilà un an maintenant que je m’y suis mise, avec en plus des cours commencés en septembre. Le blog reste évidemment un blog principalement axé sur le tricot, mais je suis contente de pouvoir également explorer d’autres loisirs créatifs. En préparant cet article, je me suis rendue compte des progrès que j’avais faits, c’est gratifiant ! Même si je reste loin d’être une experte. La couture me permet de construire la garde-robe de mes rêves, de pouvoir faire des vêtements adaptés à ma morphologie et à mes goûts. Pouvoir porter au quotidien des tenues comprenant des habits que j’ai tricotés ou cousus est un vrai plus.

    Cette année a été pour moi l’occasion de tester d’autres loisirs créatifs et de vous en parler, comme le Punch Needle, la broderie ou le quilting. J’ai remarqué que le blog me pousse à être plus curieuse, à tester plus de techniques et activités. J’espère continuer ainsi pour la suite ! J’aimerais en particulier tester le macramé et la poterie. Et qui sait, je trouverai sûrement d’autres activités à tester.

    Pour ce qui est du tricot, j’ai aussi pu élargir mes horizons. Déjà, en tricotant pour d’autres que moi, notamment ma maman, à qui je tricote désormais des hauts, ou plus récemment mon conjoint. Tricoter pour les autres me plait beaucoup, car ça me permet de faire des modèles que je ne porterai pas, et d’apprendre des techniques différentes. Je sors de ma zone de confort, ce que j’apprécie. J’aimerais également reprendre le design de patrons, activité que j’ai mise de côté ces derniers temps, et sortir un second modèle.

    Vous l’aurez constaté ces derniers mois, mon expérience tricot incorpore de plus en plus de fils différents. Je me suis lancée (à fond d’ailleurs) dans la fibre végétale, ce qui m’a permis de me tricoter plusieurs projets de printemps et d’été, un point parfait car ma garde-robe a pu s’étoffer ainsi. Je compte continuer mon exploration des fils pour la suite, mais je ne regrette pas de m’être lancée.

    Pour l’année à venir, j’aimerais finir les challenges/projets en cours (Couverture des Familles, le pull Marilyn Monroe…), ainsi que développer mes articles conseils. J’aime écrire ce type d’articles, et je tiens à vous en proposer davantage dans les mois à venir.

    Je vous remercie en tout cas de m’accompagner depuis deux ans sur le blog. Je suis impatiente de voir ce que les prochains mois nous réservent, et je vous dis à très vite ! 🙂

    La Tricomtoise.

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner