Accessoires,  Tricot

Sophie Shawl – Petite Knit.

Bonjour, tout le monde !

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui sur le blog pour vous présenter l’un de mes récents projets terminés, un châle que vous avez très certainement déjà vu sur les réseaux sociaux (tout comme sa petite sœur l’écharpe) : le Sophie Shawl de Petite Knit. J’avais initialement prévu de vous en parler un peu plus tard, mais, comme je l’expliquerai un peu plus loin, mais finalement avec l’automne enfin là, c’est le moment parfait pour vous présenter ce projet. Je vous souhaite une bonne lecture ! 🙂

Je ne sais pas s’il est bien utile de présenter Petite Knit, une designeuse très populaire, dont je vois très régulièrement les créations passer sur les réseaux sociaux. Parmi ses patrons les plus appréciés, la Sophie Scarf arrive en tête : il y a quelques mois, je ne pouvais pas ouvrir Instagram sans voir un post d’une tricoteuse ou d’un tricoteur sur cette écharpe fine. Personnellement, je dois bien avouer que même si je la trouvais mignonne, elle ne m’a jamais vraiment trop tentée, car j’ai tendance à préférer les grosses écharpes et les gros châles. Si je peux donner l’impression d’être engloutie sous un tas de laine, ça me va.

C’est pour cela que j’ai été davantage attirée par la version châle, le Sophie Shawl : plus large, plus longue, elle me paraissait aussi plus moelleuse et doudou, parfaite pour l’automne et l’hiver. Tricotée dans un fil dense et moelleux, je me voyais bien enveloppée dedans.

J’ai craqué pour ce design à l’origine pour un projet de teinture dont je vous reparlerai un peu plus loin. Je cherchais quelque chose de simple à tricoter, de rapide, et d’assez neutre. Je pense que ces adjectifs correspondent assez bien à ce châle.

En effet, le design se distingue par sa simplicité: le châle est tricoté en point mousse, souligné par une très belle finition en i-cord qui permet d’obtenir cette effet de cordon tout le long du châle. Je dois bien avouer avoir une certaine attirance pour l’i-cord comme finition : très facile à faire, cette bordure fait son petit effet. Elle permet de ne pas avoir les bords assez irréguliers du point mousse, et de fondre les augmentations et diminutions requises pour ce châle pour obtenir sa forme de triangle arrondi. Et en prenant soin de ne pas trop serrer votre i-cord, la bordure garde une belle élasticité qui colle bien avec le point mousse.

C’est aussi un châle rapide à tricoter. Trois tailles sont disponibles (j’ai personnellement choisi la plus grande), et on utilise des aiguilles 5mm pour la réalisation. Donc ça monte vite. C’est le genre de tricot qui se fait assez bien en regardant un film ou une série.

Pour ce qui est du fil, je suis partie sur la Gilliatt de chez De Rerum Natura, un très beau fil mérinos à l’effet un peu rustique et naturel. J’ai acheté trois pelotes de ce fil, en coloris sel. C’était la première fois que j’utilisais ce fil pour le tricoter (j’en avais déjà pris pour un projet crochet) et j’ai beaucoup aimé son rendu très rebondi et moelleux. Il fait du châle une belle enveloppe bien chaude. Il m’a fallu environ 2,25 pelotes pour tricoter la plus grande taille.

Ce choix de coloris risque de vous surprendre si vous me connaissez, car j’ai plutôt tendance à graviter vers des couleurs vives, dans les roses, bleus et violets. C’est parce que j’ai prévu de teindre ce châle avec de la teinture végétale achetée chez Sostrene Grene, un petit kit qui a l’air simple d’utilisation. Cependant, j’avoue que n’ayant jamais tentée de teindre, et ayant eu des retours assez contradictoires sur le fait de teindre mon châle déjà tricoté, j’hésite un peu. Pour l’instant, je le porte ainsi, même si je ne suis pas habituée aux couleurs neutres, et je me laisse le temps de la réflexion !

En tout cas, je vous recommande ce patron sans hésiter si vous cherchez un châle facile à tricoter, adapté aux débutants, ou neutre. Je suis très contente du mieux et je ne regrette pas de l’avoir réalisé.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cet article vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec votre retour. Et si vous vous y connaissez en teinture, je prends vos conseils. On se retrouve très vite, en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

La Tricomtoise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner