• Tricot,  Vetements

    Poséidon – Alice Hammer.

    Bonjour, tout le monde !

    Soyez les bienvenu(e)s sur le blog pour un nouvel article ! Je suis très contente de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter l’un de mes derniers projets terminés, un pull que j’avais envie de réaliser depuis sa sortie. Il s’agit d’un modèle de l’une de mes designeuses préférées, Alice Hammer, à savoir le pull Poséidon. J’espère que cet article vous plaira et je vous souhaite d’avance une bonne lecture !

    Si vous avez déjà visité mon blog, vous savez que je suis vraiment fan du travail d’Alice. J’ai eu la chance de tester plusieurs designs pour elle, et je tricote aussi d’autres de ses modèles régulièrement. J’apprécie chez Alice le fait que ses créations sont toujours faciles à porter au quotidien mais tout en comprenant des éléments originaux qui en font des pièces uniques. C’est exactement ce qui m’a attiré dans le pull Poséidon, qui se démarque par ses motifs de losanges sur l’ensemble du corps et sur une bande le long des manches.

    Ma maman m’a offert pour les fêtes le kit pour réaliser ce très beau pull. S’il peut se tricoter avec différentes qualités et plusieurs types de fibres, il s’agit initialement d’un kit en collaboration avec Natissea, donc en fibres végétales. J’ai arrêté de compter le nombre de projets faits en fils végétaux cette année, mais jusqu’à présent je n’avais tricoté que des accessoires ou hauts d’été. J’étais donc ravie de pouvoir me faire cette fois un pull manches longues pour la mi-saison; l’automne s’installe et c’est exactement le genre de vêtements dont j’ai besoin en ce moment.

    Le fil recommandé pour ce projet est le coton Malva, que j’ai déjà pu tester pour un autre projet (le Sintara de Yarnflakes). J’ai laissé carte blanche à ma maman pour la couleur et elle a sélectionné le coloris Café Latte, un joli neutre entre le brun léger et le beige, très automnal donc. Ce coton se tricote facilement, j’aime beaucoup son toucher et son drapé souple.

    Pour ce qui est de la construction, le Poséidon se tricote en top down, en circulaire. On commence par une petite originalité, à savoir tricoter des fausses pattes de boutonnages avant de monter le dos et le devant séparément. L’ensemble est ensuite joint, avec des mailles relevées pour les manches. On tricote ainsi en circulaire, en réalisant régulièrement des augmentations style raglan. Le motif apparait immédiatement sur tout le corps, et sur une bande verticale au centre de chacune des manches. La grille du motif se retient très vite, et après quelques répétitions on finit par ne plus avoir besoin de trop regarder le patron. On sépare le corps des manches pour les tricoter séparément, et on termine avec des côtes le corps, les manches et le col.

    Les aiguilles recommandées sont 4mm pour le corps, 3mm pour les côtes. Personnellement, je suis partie sur du 3.75 pour le corps, juste parce que je sais que j’ai tendance à tricoter mon coton un peu plus lâche, et je ne regrette pas car mon motif est bien défini, et j’ai un super drapé.

    Comme à chaque fois avec Alice, les explications du patron sont très claires. Je n’ai rencontré aucun problème lors de la réalisation de ce pull sur le plan technique, qui monte assez vite. La satisfaction de voir les motifs apparaître les uns après les autres a été aussi un gros boost pour moi. Mon coup de cœur initial pour ce design s’est confirmé en avançant dans mon tricot. Un truc tout bête, mais le fait d’avoir une belle ligne de mailles envers entre chaque panneau du motif me plait énormément. Le pull a une belle texture, le côté géométrique est très élégant.

    A l’exception de la taille d’aiguilles, je n’ai fait qu’une modification à ce projet, à savoir, comme souvent, de raccourcir les manches. C’est une modification que je dois faire sur presque tous mes pulls ou gilets car j’ai des bras pas forcément très longs. J’ai arrêté tout de même le motif à un endroit qui ne casse pas trop l’harmonie avant les côtes. Egalement, il est possible de coudre des boutons sur la fausse patte de boutonnage, ce que je n’ai pas encore fait car je suis un peu indécise sur les boutons à utiliser.

    Franchement, je suis ultra heureuse de ce pull. Que ce soit le pull fini ou le processus de tricot en lui-même, c’est un projet dont je suis très satisfaite. Je suis séduite par le coloris neutre qui me change de mes habituels mille et une couleurs, et le coton léger et chaud à la fois me permettra de profiter souvent de ce Poséidon. En terme de difficulté, il est plutôt accessible, donc si vous tricoter en circulaire, n’hésitez pas à le tenter !

    J’espère en tout cas que cet article vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec vos retours, je vous réponds toujours avec plaisir ! On se retrouve bientôt avec un nouvel article et en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Tricot,  Vetements

    Calliope – Alice Hammer.

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis très heureuse de vous retrouver en cette nouvelle semaine (après une pause vacances) pour un tout nouvel article. Et je suis encore plus heureuse car je vous propose de découvrir aujourd’hui un tricot parfait pour le printemps qui est en train de s’installer et que j’ai eu la chance de pouvoir réaliser en test : le t-shirt Calliope d’Alice Hammer.

    Des pulls pour la mi-saison et l’hiver, j’en ai tout un tas. Des gilets, pareil. En revanche, j’ai assez peu de tricots printaniers et estivaux dans ma garde-robe. Car oui, tricot et beaux jours ne sont pas forcément des ennemis. Entre des designs légers et des fils adaptés, il est possible de porter du tricot toute l’année !

    Le t-shirt Calliope, nouveau design d’Alice Hammer (vous savez comme j’adore ses créations), est parfait pour ce début de printemps. J’ai eu la chance de pouvoir le tester et surtout d’utiliser un fil végétal pour l’occasion.

    Le Calliope est un t-shirt qui se tricote en bottom-up (du haut vers le bas), à l’aide d’aiguilles circulaires. Après les côtes, on attaque le corps avec un motif de côtes 3/1 très facile à réaliser et qui monte vite malgré les petites aiguilles (3mm pour le fil recommandé – personnellement j’ai utilisé du 3.25 car je tricotais très serré).

    On sépare le dos et le devant arrivé à l’emmanchure, on pique des mailles pour tricoter les manches, là aussi en circulaire, avec un joli petit effet bouffant que j’aime beaucoup. Je trouve que faire bouffer des manches apporte une touche rétro, ce qui correspond assez bien à mon style.

    Pour accompagner ce design sobre qui va avec tout, Alice recommande d’utiliser un fil végétal, ici la Pernelle de chez Natissea. Pernelle est un chanvre que j’avais déjà pu travailler précédemment, dans le châle Hellébore. C’est un fil que j’aime beaucoup : il est léger et respire bien (parfait donc pour un tricot de printemps) et il a un beau tombé. Evidemment, j’ai été incapable de me limiter à une couleur pour ce t-shirt et je suis donc partie sur un combo : Vanille pour le corps, et Bleu Layette pour les manches, le col et les côtes. Je trouve que le duo fonctionne très bien.

    La Pernelle se tricote idéalement en aiguilles 3, mais je suis montée sur du 3.25 car, ayant encore peu l’habitude des fils végétaux, j’ai remarqué que j’avais tendance à trop serrer mon fil. J’ai tricoté la taille XL, et le patron va du S au 5 XL. Je n’ai fait aucune modification par rapport au patron, et j’ai utilisé environ 880m de fil pour ce t-shirt.

    Je l’ai terminé fin mars et depuis je le porte régulièrement. Ce t-shirt est devenu un incontournable de ma garde-robe et je suis conquise tant par le design que par le chanvre, très agréable à porter. En terme de difficulté, je trouve ce design assez facile à réaliser, d’autant plus que les explications sont très claires et lisibles.

    Je ne peux que vous recommander d’aller découvrir sur Ravelry ou Instagram les versions des autres testeuses pour vous inspirer !

    J’espère en tout cas vous avoir donné envie de tester ce chouette design et de vous lancer dans des tricots beaux jours. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir et je vous retrouve très vite pour un nouvel article. En attendant, prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise.

  • Tricot

    Fusilli – Alice Hammer.

    Bonjour, tout le monde !

    Une nouvelle semaine, un nouvel article ! C’est avec grand plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter un projet que j’ai terminé il y a plusieurs semaines et qui vient tout juste de sortir : le très beau pull torsadé d’Alice Hammer, le Fusilli !

    Après le Lustucru, Alice continue sa collection de pulls nouilles avec une nouvelle pâte au menu : la Fusilli. Cette pâte tourbillonnante se transforme en un design de pull couvert de belles torsades. J’ai eu la chance de pouvoir tester ce patron avant sa sortie, voici mon petit retour.

    Lorsqu’Alice a lancé son appel au test, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. J’adore, j’adore, j’adoooore les torsades. J’ai l’impression qu’elles reviennent très à la mode depuis quelques années, ce qui me fait très plaisir : les torsades apportent beaucoup de dimension à un tricot, de texture, et elles peuvent se faire de tellement de façons différentes !

    Le Fusilli est un pull qui se tricote en circulaire : on commence par le bas du corps, en tricotant quelques centimètres de côtes avant d’aborder le motif en torsades. Ce motif peut paraître impressionnant, car Alice n’est pas allée dans la demi-mesure, on a de la torsade absolument partout, mais après quelques répétitions et avec quelques marqueurs, on finit par s’y retrouver. Faire des torsades en circulaires permet en plus d’éviter les rangs retours à l’envers, ce qui, je trouve, est une vraie économie de temps.

    Une fois le corps tricoté jusqu’aux emmanchures, on sépare le dos et le devant, qu’on tricote séparément (là, on est à plat : attention donc au changement de tension qui peut arriver). On joint les épaules, on tricote le col en côtes, et nous voilà partis pour les manches. On pique des mailles aux emmanchures pour les tricoter, elles aussi, en circulaire.

    Pour ce pull, Alice préconise l’utilisation de la Filcolana Peruvian, mais je me suis orientée vers un fil de chez Fonty, le 1880. Ce fil éthique a beaucoup de gonflant, une belle dimension qui met les torsades en valeur. J’ai choisi un coloris vert sapin, le 117, car j’ai assez peu de vêtements dans les verts alors que j’adore cette couleur.

    J’ai tricoté la taille XL et j’ai utilisé un peu plus de 10 pelotes. J’ai suivi le patron à la lettre, en changeant simplement de taille d’aiguilles quand je suis passée à plat, ma tension ayant un peu varié. J’ai également allongé les manches d’1,5cm car je voulais qu’elles soient un peu plus longues pour l’hiver.

    Je suis très heureuse d’avoir pu tester ce design et d’avoir pu tricoter ce pull car je l’adore. Il est vraiment très chaud, les torsades sont magnifiques. Je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans ce projet si vous aussi vous aimez les torsades ! 🙂

    J’espère en tout cas que l’article du jour vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire 🙂 Je vous retrouve très vite en attendant, prenez soin de vous ! 🙂

    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Le châle Hellébore.

    Bonjour, tout le monde !

    Soyez les bienvenus sur la Tricomtoise ! Je suis très heureuse de vous retrouver en cette nouvelle semaine pour vous présenter mon dernier projet tricot terminé, une première sur le blog : un châle. Et pas n’importe quel châle, le Hellébore.

    Si j’aime plutôt bien tricoter des écharpes, je dois avouer que les châles ne sont pas vraiment des choses que je réalise souvent. J’en ai déjà fait un au crochet il y a plusieurs années, et un au tricot, tout simple, pendant le premier confinement.

    Pour les fêtes, ma maman m’a offert le kit du Poséidon, un pull Alice Hammer en fil de chez Natissea , j’ai également reçu le patron du Hellébore : j’ai tout de suite craqué sur ce design, avec le très beau motif semis qui donne un effet ajouré élégant. Je n’ai donc pas hésité longtemps avant de craquer sur trois écheveaux de Pernelle de Natissea pour réaliser ce châle.

    Chez Natissea, on trouve plusieurs gammes de fibres végétales, comme du coton, du lin ou du chanvre. Pour le Hellébore, deux fils sont recommandés: le Linaé (un mélange lin/coton) et le Pernelle, un fil 100% chanvre. Mon choix s’est porté sur la Pernelle, car j’avais vraiment envie de tester du chanvre.

    Vous le savez peut-être : j’ai une grande passion pour le violet, alors j’ai craqué pour un très beau coloris lavande.

    Le châle se construit facilement : on incorpore des augmentations tous les deux rangs pour créer l’amplitude du châle et le motif semis se tricote sur huit rangs simples à mémoriser. On termine ensuite par une très belle bordure ajourée. Cette bordure permet de finir le châle en beauté tout en rabattant les mailles.

    J’ai énormément aimé tricoter ce châle. Rien que la couleur m’enchantait, j’adore ce type de violet. Moi qui n’avais jamais travaillé du chanvre, ça a été une bonne découverte : c’est très différent de la laine, tant dans l’élasticité du fil que dans le toucher. J’aime beaucoup le résultat, très naturel et léger. J’ai hâte de voir comme le chanvre va évoluer dans le temps !

    Je pense que ce châle conviendrait bien à une personne débutantes qui a de bonnes bases, car le patron est très clair, entre les diagrammes et les explications écrites.

    En ce qui me concerne, j’ai réalisé un changement assez significatif dans ce châle, à savoir la bordure. Je pense que comme j’ai tricoté mon châle un peu trop lâche sur le début (honnêtement, ça ne se voit pas) et du coup j’ai « gaspillé » par mal de fil, donc arrivée au moment de faire la bordure, je me suis rendue compte qu’il ne me serait pas possible de faire le motif recommandé. Et comme j’ai une patience frôlant le zéro (et comme je n’avais pas très envie de laisser mon châle en attente trop longtemps), plutôt que de recommander un écheveau pour finir correctement, j’ai décidé d’improviser.

    J’ai fait six rangs au point mousse en continuant les augmentations établies précédemment sur les rangs endroits, puis j’ai réalisé un rabattage au point picot pour garder quand même un peu de fantaisie.

    Mais je sais que je referai un autre Hellébore pour offrir, et cette fois je ferai la bordure du patron car elle est vraiment très belle.

    J’espère en tout cas vous avoir donné envie de tester ce joli châle ou des fibres végétales ; de mon côté j’ai deux autres projets avec des fils Natissea à vous présenter dans les prochains mois, j’ai vraiment eu un coup de cœur !

    A très vite et prenez soin de vous !

    La Tricomtoise.

  • Tricot,  Vetements

    Le bonnet Calvin – Alice Hammer

    Bonjour à tous !

    J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article tricot. La semaine passée, je vous faisais découvrir le gilet Source des fées, issu de la dernière collaboration entre Alice Hammer et Fonty. Je vous annonçais avoir testé un autre modèle de cette collection et c’est ce dernier que je vous présente aujourd’hui : le bonnet Calvin.

    Ce joli bonnet au jacquard se tricote en circulaire, du bas vers le haut. Disponible en trois tailles pour s’adapter à différents tours de tête, il commence par une belle hauteur de côtes puis enchaîne trois bandes de jacquard avec un joli motif fleuri avant de terminer par une série de diminutions pour finir le bonnet.

    Le motif fleuri fait écho à un autre patron de la collection, le joli pull Sarah avec son yoke très printanier : je n’ai pas eu l’occasion de le tricoter pour le moment, mais il me fait très envie !

    Pour réaliser ce bonnet, vous pouvez bien entendu utiliser le fil de votre choix. Le fil recommandé est cependant le Nimbus, de chez Fonty, que j’ai découvert pour ce test (décidément, je commence à devenir une pro des différentes gammes de chez Fonty !). Le Nimbus est un fil ultra moelleux constitué de laine 100 % mérinos issue de deux espèces différentes. Cette gamme se distingue par son bel effet chiné qui apporte de la dimension aux coloris, ainsi que par sa douceur. C’est un fil que je trouve excellent pour du jacquard, car grâce les couleurs se fondent bien ensemble.

    Le bonnet Calvin est un projet que je trouve très adapté pour se lancer dans le travail des couleurs et le jacquard : alors oui, on a quatre couleurs à manipuler, mais comme on ne tricote pas plus de deux couleurs à la fois, ça reste très gérable. Les motifs sont en plus assez simples à réaliser, donc avec des marqueurs de mailles, on s’y retrouve sans trop de problème.

    Pour mon bonnet, j’ai tricoté la taille 3 pour mon conjoint (j’ai aussi tricoté un second bonnet en taille 2 pour un de mes cadeaux de Noël). J’ai choisi les coloris suivants :

    • 0701 comme couleur principale.
    • 0702, 0716, 0718 en couleurs contrastantes.

    J’ai vraiment adoré tricoter ce bonnet : j’adore, vous le savez, le jacquard, donc rien que ça, j’étais ravie. Le patron est très simple à suivre, le bonnet se tricote très vite. Je me répète, je trouve ce projet vraiment très bien pour commencer le jacquard. En plus en circulaire, on ne fait que de l’endroit (sauf pour les côtes). C’est rare que je tricote deux fois le même projet d’affilée, mais j’ai tellement aimé ce bonnet que je n’ai pas résisté à le voir une seconde fois !

    En tout cas, j’espère vous avoir donné envie de découvrir ce très beau modèle, parfait pour offrir et à décliner dans plein de coloris ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

  • Tricot,  Vetements

    La Source des Fées, une veste Alice Hammer.

    Bonjour à tous !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui sur le blog, pour un article que j’avais hâte d’écrire. Au cours des derniers mois, j’ai pu participer à deux nouveaux tests pour une de mes designeuses préférées, Alice Hammer. Ils font partie d’une toute nouvelle collection de sept nouveaux modèles sortis en collaboration avec les filatures Fonty. Ces différents modèles, pour tous les niveaux et les goûts, sont mis en valeur par les multiples gammes des filatures. Je vous présenterai prochainement le second test mais commençons d’abord par le premier auquel j’ai participé, celui de la veste Source des Fées.

    Gilet très versatile qui s’accorde avec tous les styles, la Source des Fées combine des motifs géométriques et des finitions élégantes grâce aux bordures dents de chat sur les poignets, le bas, le col et les devants.

    Le fil recommandé pour ce projet (et celui que j’ai utilisé) est le Tartan 3 de chez Fonty, un très beau fil cardé. 100% laine, ce fil est très lumineux et agréable à porter, avec un beau rendu au niveau de la couleur grâce à son effet un peu « tweed ».

    J’ai réalisé ce gilet pour ma maman, car lorsque je l’ai vu, j’ai tout de suite su qu’il lui plairait. J’ai choisi le coloris 2007, un très beau vieux rose qui se marie à beaucoup de choses dans sa garde-robe. C’est elle qui prend la pose sur les photos de cet article pour le mettre en valeur et je trouve qu’il lui va très bien ! J’ai adoré tricoter pour ma maman.

    J’ai tricoté la taille XL pour elle, et j’ai utilisé environ 12 pelotes.

    C’est avec ce gilet que j’ai découvert le fil Tartan 3 : je l’ai tellement aimé, tant à tricoter que pour son rendu, que j’ai ensuite décidé de me faire un gilet avec, le fameux Margaret Beaufort d’Alice Starmore que je vous ai présenté dans un précédent article.

    Ce que je préfère dans ce gilet : sa construction, très différente de ce que j’ai pu tester jusqu’à présent. On commence par des pattes d’épaule qui apportent de la structure au gilet. C’est à partir de ces pattes, en relevant des mailles, qu’on tricote le dos et les devants. On tricote ensuite les manches, et enfin on relève des mailles pour la bande de boutonnage. Ce gilet s’adresse selon moi à des tricoteurs qui maîtrisent non seulement les bases mais qui sont aussi à l’aise avec les grilles. Il ne faut pas avoir peur d’un peu de challenge ! Mais le résultat en vaut la peine.

    J’espère en tout cas vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle collection Alice Hammer x Fonty et ses différents modèles. Je vous retrouve la semaine prochaine pour découvrir le second projet de cette collection que j’ai pu testé, en attendant n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire !

    On se retrouve très vite, prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise

  • Astuces

    Tricot, crochet, couture & autres : Idées cadeaux 2022.

    Bonjour à tous !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article. Les fêtes de fin d’année approchent et je sais que nous sommes nombreux à avoir commencé nos préparatifs, que ce soit de décoration ou de cadeaux. Je vous avais proposé l’an passé un petit article avec des idées cadeaux qui vous avait bien plu, alors je renouvelle l’expérience pour 2022 avec une sélection que j’espère assez variée! Bonne découverte à tous !

    1 – Pour les fanas de tricot.

    On commence évidemment par mon loisir créatif préféré : le tricot ! Je l’avoue, certaines de ces idées viennent directement de ma wishlist personnelle…

    • Petite sélection de kits : vous connaissez un tricoteur ou une tricoteuse et vous avez envie de lui faire un joli cadeau? Les kits sont parfaits pour ça ! Il y en a pour tous les goûts, tous les niveaux, pour les petits et les grands, et pour des budgets variés. Parmi mes coûts de cœur, on retrouve le très beau pull Poséidon d’Alice Hammer en kit chez Natissea, l’ensemble pour bébé « Quai Louis Blériot » de la Droguerie ou encore le Yvonne chez Bouclelaine qui me fait rêver (j’adore le fair isle).
    • Un châle à offrir : j’adore offrir des écharpes, tours de cou et châles, car avec l’hiver on peut les porter tout de suite. Et en plus de ça, ils sont généralement plutôt rapides à faire. Beaucoup de modèles existent, donc encore une fois le choix est large ! Vous pouvez par exemple découvrir mon écharpe La Claudine (patron gratuit!) ou tricoter en KAL le châle demi-lune de Cassie Tricote, par exemple !
    • Calendrier de l’Avent : je vous en avais parlé l’an passé, mais les calendriers de l’avent pour tricoteuses/tricoteurs sont de plus en plus nombreux. Certains sont déjà disponibles ! Le concept est simple : de la laine à découvrir sous le principe d’un calendrier de l’avent classique. Mon coup de cœur : le Advent Calendar de Fabel Knitwear.

    2 – Pour la team crochet.

    Vous le savez, je suis loin d’être une experte du crochet, mais j’ai tout de même sélectionné quelques idées intéressantes !

    • Pokémon au crochet, le livre : je me suis récemment lancée dans un challenge consistant à réaliser la première génération de Pokémon au crochet, un projet dont je vous reparlerai bientôt sur le blog. Et dans quelques jours sort un livre parfait pour ce challenge ou pour les fans d’Amigurumi ! Il comprend une vingtaine de modèles, de quoi se faire plaisir.
    • Des sous-verres mignons et anti-gaspi : il vous reste un peu de fil d’un projet et vous ne savez pas quoi en faire? Vous avez envie d’ajouter des petites surprises dans vos cadeaux? Les sous-verres peuvent être une bonne solution. J’adore en faire : ils nécessitent peu de matériel et sont rapides à faire. Stringbbeans a par exemple une sélection de plusieurs tutoriels pour en réaliser. En plus, il suffit de connaître les bases du crochet, pas besoin d’être un expert.

    3 – Un peu de couture?

    • Le classique, le tote bag : vous avez envie de coudre un cadeau utile mais facile à personnaliser? Le tote bag est un indispensable. J’adore faire des tote bags pour moi et pour les autres, car on en a toujours besoin et ils sont très faciles à adapter selon les goûts. Tissu, taille, avec ou sans poche, doublure… On peut vraiment s’amuser ! Si vous cherchez un bon tutoriel pour vous lancer, je vous recommande sans hésiter celui-ci.
    • Offrir un patron : vous connaissez un ou une couturière dans votre entourage et vous ne savez pas quoi lui offrir? Pourquoi ne pas vous laissez tenter par un patron? Là encore, vous avez l’embarras du choix, mais voici quelques idées : Treize Coquelicot a sorti une nouvelle collection que j’adore (la robe Celeste, je suis fan!); les BG pour des vêtements homme…

    4 – Et pour finir…

    On termine cet article spécial cadeaux avec quelques idées pour les amateurs de loisirs créatifs, en pêle-mêle !

    • Kesi’Art : encore des kits, je sais, mais j’adore le concept d’avoir tout ce qu’il nous faut dans une boîte pour réaliser quelque chose. Ils permettent en plus de s’initier à plein de techniques différentes. Chez Kesi’Art, on trouve de tout : du tricot, du macramé, du punch needle, de la broderie, du point de croix… Pour des budget raisonnables.
    • Les cartes cadeaux : enfin, un cadeau toujours utile, la carte cadeau. Que ce soit auprès d’une mercerie (comme la Mercerie Mimosa), d’une boutique ou d’un des sites mentionnés plus haut, vous êtes sûrs de faire des heureux!

    Et voilà, j’espère que cet article vous plait, n’hésitez pas à laisser vos suggestions en commentaires ! 🙂 On se retrouve très vite et en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

  • Tricot,  Uncategorized,  Vetements

    Le pull Lustucru d’Alice Hammer (ou mon premier test ! )

    Bonjour à tous !

    Je suis heureuse de vous retrouver sur le blog pour un nouvel article !

    Après plusieurs semaines sans vous avoir présenté de hauts, voilà que je vous écris deux articles d’affilée mettant en avant des pulls ! Mais aujourd’hui, c’est un article un peu différent que je vous propose, car en plus de vous présenter une réalisation, je vais également vous parler un peu de ma première expérience en temps que testeuse.

    Voilà longtemps que je connais le principe des tests, que j’avais envie de me lancer, mais j’avais l’appréhension de ne pas être assez bonne tricoteuse. Au final, j’ai réalisé que 1) c’est en essayant qu’on apprend, 2) tous les tests ne sont pas pour des projets archi-compliqués, 3) il y avait très peu de chances pour que je tombe sur une communauté de testeurs/testeuses pas sympas.

    En voyant passer un appel au test pour le pull Lustucru d’Alice Hammer, j’ai fini par craquer et m’inscrire. Le design de ce pull, avec ces carrés colorés, me parlait et il me paraissait relativement facile à réaliser pour un premier test. Le patron du pull est officiellement sorti et je vous invite à aller en découvrir davantage sur le site d’Alice ! Mais voici quelques informations sur ma réalisation.

    • Fil utilisé : comme recommandé sur le patron, la gamme Roussin-Alpaga de chez Bouclelaine. Je suis restée sur le même coloris qu’Alice pour la couleur principale (Bistre naturel). Pour mes couleurs contrastantes, j’ai choisi Glycine, Pensée, Lichen, Eglantine et Guimauve. C’était la première fois que je travaillais avec de la Bouclelaine et j’ai beaucoup aimé ce fil rustique qui est très agréable à porter.
    • Construction: Le corps se tricote de bas en haut, sur des aiguilles circulaires, en utilisant la fameuse méthode du « steek » que j’ai testé pour la première fois, puis on réalise les manches en montant des mailles le long des emmanchures, toujours en circulaire, avant de passer aux finitions.
    • Techniques utilisées : le pull se tricote en utilisant plusieurs couleurs, en jacquard. C’est un jacquard plutôt facile, à la condition de ne pas serrer trop les fils sur l’arrière (sinon, ça gondole). Il est d’autant plus facile qu’en tricotant en circulaire, on ne tricote qu’à l’endroit. Le steek, c’est là que ça se corse: je connaissais cette technique pour l’avoir vue dans des vidéos de Fruity Knitting, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de m’y coller. C’est assez terrifiant de devoir couper son tricot, il faut bien l’avouer ! Mais je suis plutôt satisfaite de ma première tentative !

    Je suis honnêtement très contente du résultat obtenu avec ce pull. J’adore les couleurs de chez Bouclelaine, très lumineuse, et le design d’une manière générale est très joli. C’est un pull que je porte presque une fois par semaine depuis que je l’ai terminé tellement je l’apprécie.

    Je suis aussi très fière d’avoir participé à ce premier test – d’autres ont suivi depuis, mais cette première expérience a été vraiment super pour moi. Pouvoir échanger sur des instructions, poser des questions, voir le progrès de tout le monde… J’ai adoré !

    En tout cas je vous recommande vivement d’aller voir les nombreux designs d’Alice Hammer, une vraie mine pour les amoureux de tricot !

    J’espère que ce petit article vous a plu, et qu’il vous aura donner envie de vous lancer dans ce Lustucru ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, et en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

  • Autres

    Christmas 2021 : Idées cadeaux laineux et artisanaux !

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis ravie de vous retrouver sur mon petit blog pour un article un peu différent de ce que je vous propose d’habitude. Au lieu d’un post pour vous parler de l’un de mes derniers projets tricots ou crochet, je vous invite à découvrir une petite sélection d’idées cadeaux pour Noël, que ce soit pour vous ou pour vos proches.

    Noël est dans un peu plus d’un mois, et certains ont déjà commencé à préparer leurs achats. Je me suis donc dit qu’il pourrait être sympa de vous faire une petite liste d’idées si vous cherchez l’inspiration! Cette liste est axée autour de cadeaux créatifs (tricot, crochet, couture) ou d’artisans/créateurs que j’aime particulièrement. Je vous mets à chaque fois les liens vers leur boutique pour que vous puissiez découvrir leur travail.

    • Une pâquerette dans les cheveux – Atelier de tapisserie

    On commence cette sélection avec une créatrice dont je tenais absolument à vous parler: Une pâquerette dans les cheveux. Ses créations, réalisées avec une technique artisanale (avec un métier à tisser à haute lice) sont incroyables. Depuis plusieurs années maintenant, je la suis sur instagram et j’ai déjà une belle petite collection de broches et de pins de sa boutique. Pour un cadeau vraiment et 100% artisanal, je ne peux que vous la recommander !

    Voici un exemple de double pins en forme de cœur, ou plus haut, je porte une broche chat-citrouille !
    • Le Club tricot 4 – La droguerie x Alice Hammer

    Il y a plusieurs mois, lors de mes vacances en Bretagne, j’avais découvert La droguerie et je vous avais parlé des différents petits projets réalisés avec ce que j’avais acheté dans la boutique de Rennes. Aujourd’hui, ce qui me fait de l’œil chez eux, c’est leur catalogue Club Tricot, volume 4, en collaboration avec une créatrice que j’aime beaucoup (et dont je vous reparlerai dans quelques semaines), Alice Hammer. Un catalogue à s’offrir ou à offrir aux tricoteurs, avec neuf patrons qui font envie, du S au 5XL. Le gilet Cass m’attire tout particulièrement…

    • Box de Noël – 1ou2 mailles

    Je crois que vous connaissez maintenant ma passion pour 1ou2 mailles, entre mon superbe pull Farandole, le Col Hoseki et un autre projet actuellement sur mes aiguilles. Des fils superbes, une production française, que demander de plus? 1ou2 mailles propose actuellement une box de Noël (jusqu’au 20/11/2021), mais je vous encourage aussi à jeter un œil aux kits disponibles: j’ai par exemple très envie du Starlight, qui sera probablement mon prochain achat !

    • Atelier de la banshee – créations au crochet

    Vous le savez, j’aime beaucoup le crochet, même si j’en fais peu en comparaison du tricot. Je suis très admirative des personnes qui sont douées dans cette technique! C’est pour cela que je vous présente Atelier de la banshee, une créatrice crochet qui propose des réalisations variées: du petit porte-clés en forme de feuille d’érable à sa collection d’écharpes autour des légendes bretonnes, il y a du choix! Je lui avais personnellement commandé une queue de dragon couleur lavande, que je porte beaucoup au bureau avec le temps plus frais !

    • Créer un cadeau fait main – Mercerie Mimosa

    Peut-être que cette année, vous avez envie d’offrir un cadeau fait main à un proche. Un tote-bag cousu par vos soins, une belle écharpe tricotée avec de la jolie laine… La Mercerie Mimosa, qui ouvrira prochainement en physique à Dijon, vous propose sur son site internet une belle sélection pour réaliser toutes vos idées. N’hésitez pas à jeter un œil sur le site !

    • Bonus : pour les fans de thé – la box mensuelle Bird & Blend Tea Co.

    Pour finir cette sélection, un petit bonus. Nous sommes nombreux et nombreuses à apprécier le thé et les tisanes, je le sais, et c’est pour cela que je voulais terminer avec la box mensuelle de Bird & Blend Tea Co., une compagnie britannique. En plus de proposer des thés en vrac sur leur site, ils ont un système de box mensuelle que je teste depuis maintenant trois mois et que je trouve génial: pour environ 12 € frais de port inclus, on reçoit chaque mois trois thés ou tisanes à découvrir, avec une ambiance ou un thème différent à chaque envoi. Il est en plus possible de préciser si on a des préférences (sans caféine, sans allergènes…). Il y a juste ce qu’il faut pour un mois de boissons, dans des emballages recyclables, vraiment une bonne découverte que je recommande pour les amoureux de thés et tisanes!

    Et voilà, j’espère que cette petite sélection d’idées cadeaux vous a plu! N’hésitez pas à me laisser en commentaire d’autres boutiques ou idées, je les lirai avec plaisir. On se retrouve très vite pour un nouvel article, et en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner