• Astuces,  Tricot

    Modifier un patron : mon pull Witching Hour !

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis heureuse de vous retrouver pour un nouvel article sur la Tricomtoise.

    Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de quelques techniques très simples mais très utiles qui vous aideront lorsque vous aurez envie ou besoin de modifier un patron.

    Depuis que j’ai appris à tricoter et à lire des patrons, j’ai presque toujours suivi à la lettre les instructions données par le ou la designer. Mais même dans les patrons les plus détaillés, comme chaque personne est différente, on peut se retrouver avec des petites choses que l’on voudrait changer.

    Dans mon cas, je tricote en général des modèles en taille L, ou parfois XL et les problèmes que je rencontre sont souvent presque toujours les mêmes. En taille L, ça me va mais le tour de poitrine est en général trop petit; en XL, le tour de poitrine va, mais le reste est trop large. J’ai de petits bras, et je dois souvent remonter mes manches sur mes pulls et gilets. J’ai une grosse tête, donc sur certains modèles ma tête a du mal à passer en enfilant le pull. Bref, des petits problèmes avec lesquels il m’a fallu apprendre à jongler.

    Désormais, avec l’expérience, j’arrive à voir à l’avance en lisant le patron les modifications que je vais pouvoir apporter, et je me suis dit que vous donner quelques-unes de ces astuces pourraient vous intéresser ! Et quoi de mieux que de vous présenter un exemple concret d’un patron que j’ai modifié de multiples façons.

    L’année dernière, j’ai profité de l’un des confinements pour regarder la série Netflix The Chilling Adventures of Sabrina et j’ai été séduite par la garde-robe de l’héroïne, qui porte de nombreux pulls que je trouve très chouettes. J’ai particulièrement aimé un modèle vert qu’elle porte dans l’épisode The Witching Hour: la coupe flatteuse et rétro, j’adore ! J’ai donc eu envie de me tricoter un modèle similaire et voici donc mes petits conseils pour obtenir le résultat de vos rêves !

    1 – Choisir le ou les bons patrons.

    Quand on ne trouve pas le patron parfait qui correspond à ce qu’on a en tête, la meilleure chose à faire est de chercher un patron qui s’en rapproche le plus possible. Dans mon cas, je suis partie d’un patron que j’avais déjà tricoté et qui me paraissait être une bonne base: le Jiffy Knit Pullover, disponible gratuitement en anglais sur Free Vintage Knitting (je vous parlerai de ce site un jour). J’y retrouvais la bordure en côtes, les manches courtes et une coupe près du corps. Il ne faut pas hésiter non plus à mélanger les patrons: si vous aimez le corps de l’un et les manches d’un autre, par exemple !

    2 – Jouer avec les mesures.

    Ce conseil s’applique aussi bien pour les patrons que vous souhaitez modifier de façon significative que pour ceux que vous suivez à la lettre. Comme je l’ai dit plus haut, chaque corps est différent et les mesures d’un patron ne correspondent pas toujours à 100% à nos mesures. Je vous invite donc à ne pas hésiter à allonger ou raccourcir des manches, la longueur du corps, une encolure. Vous pouvez aussi jouer sur les tailles d’aiguilles. Par exemple, les côtés du Jiffy Knit Pullover sont réalisées avec des aiguilles 3,5 sur environ 7,5 cm. Sans changer la taille globale de mon corps car je voulais un pull plutôt court comme celui par Sabrina, j’ai allongé mes côtés jusqu’à 11cm. Le corps du patron est ensuite travaillé en aiguilles 5, mais je suis partie sur du 4,5, mon point différent en rendu de celui du patron.

    3 – Changer de points, de couleurs, de techniques…

    Le Jiffy Knit Pullover est réalisé à l’aide d’un type de point rivière, ce qui lui donne un effet ajouré parfait pour un pull de mi-saison. Cependant, dans mon cas, j’ai utilisé un autre point, là encore dans l’objectif d’obtenir un pull similaire à celui de Sabrina. Mon choix s’est porté sur le point grain de café, qui ressemble très fortement à celui du pull de Sabrina. Changer de point peut faire peur, mais vous pouvez apporter des modifications plus ou moins drastiques: ça peut aller du simple fait de faire des rayures à celui de travailler en jacquard ou de transformer un modèle tricoté en pièces en une réalisation en circulaire !

    4 – Faire des essais.

    Pour conclure cet article, qui n’est pas exhaustif mais qui est plutôt une première approche pour celles et ceux qui se lancent dans ce type de modifications, mon meilleur conseil est de tout simplement faire des tests. Si vous avez de la laine qui vous reste d’un autre projet et que vous voulez tester une nouvelle technique, un point, un coloris, sortez vos aiguilles et faites quelques rangs. Je ne suis pas la plus régulière pour ce qui est des échantillons, mais ça change vraiment la vie, surtout quand on veut utiliser une nouvelle technique.

    J’espère que ces quelques conseils illustrés d’un exemple vous plait ! N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec vos propres astuces ! On se retrouve prochainement pour un nouvel article, en attendant prenez soin de vous,

    La Tricomtoise.

  • Accessoires,  Harry Potter,  Tricot

    Quand la magie s’invite chez les sorciers #3 : l’écharpe des maisons.

    Bonjour, tout le monde !

    J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine. Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article, le troisième numéro de ma petite série de créations autour d’Harry Potter.

    Une fois de plus, je vous propose un tricot tiré du livre La magie du tricot (d’ailleurs, la version crochet est disponible depuis quelques semaines !), à savoir l’écharpe des maisons. Car oui, après vous avoir parlé de deux pulls, il fallait bien changer un peu!

    Il s’agit sans aucun doute de l’un des symboles les plus reconnaissables d’Harry Potter, on en trouve partout sur internet et de nombreuses boutiques vous en vendent. Quand je vivais à York, en Angleterre, de nombreuses boutiques autour de l’univers du sorcier vendaient ces écharpes, et j’avais un temps hésité à m’en acheter une, mais quand on peut la tricoter soi même, on en profite !

    Pour ce projet, il était préconisé de tricoter en rond, avec une aiguille circulaire. On choisit les couleurs en fonction de la maison qui nous intéresse, et on ajoute en finitions des franges aux extrémités. Personnellement, j’ai choisi de faire des franges assez courtes car je n’aime pas spécialement avec des morceaux de fils qui s’emmêlent partout!

    J’ai réalisé cette écharpe il y a déjà plusieurs mois, et à l’époque je n’avais pas encore appris à tricoter en circulaire: j’ai donc travaillé à plat, avant de plier mon travail en deux pour le coudre. On arrive au même résultat, donc si le circulaire vous fait peur, sachez qu’il existe une alternative! Mais il est vrai que maintenant que le circulaire est mon ami, si je dois refaire une écharpe similaire, le circulaire sera THE méthode, car comme on ne tricote qu’à l’endroit pour faire du jersey, on gagne un temps considérable.

    Pour tricoter cette écharpe, j’ai utilisé:

    Pour avoir tricoté plusieurs projets de ce livre, cette écharpe est sans aucun doute l’un des patrons les plus simples à suivre, et c’est un objet facile à réaliser pour des débutants. Le rendu est vraiment top, et en plus l’écharpe est bien longue et chaude, ce que personnellement j’adore !

    Comme je l’ai dit plus haut, c’est vraiment l’un des emblèmes d’Harry Potter, donc les tutoriels pour réaliser des écharpes similaires fleurissent sur Youtube, Ravelry et les blogs. Vous trouverez facilement de quoi faire votre propre version !

    C’est un article assez court aujourd’hui mais j’espère qu’il vous plait tout de même; on se retrouve la semaine prochaine et en attendant prenez soin de vous !

    A très vite.

    La Tricomtoise

  • Tricot,  Vetements

    Chaussettes : Un jour, une paire, dernier épisode !

    Bonjour, tout le monde !

    Une nouvelle semaine, un nouvel article ! Il est temps aujourd’hui de clôturer le premier Challenge de ce blog, qui nous a accompagné depuis cet été : le Challenge Un jour, une paire, un défi personnel consistant à me tricoter sept paires différentes de chaussettes, une par jour de la semaine. Pour terminer en beauté, je vais vous présenter la dernière réalisation de ce Challenge et vous faire un petit retour sur cette expérience.

    Au moment de choisir le patron pour cette dernière paire, j’avais l’embarras du choix; mais j’avais une idée bien précise en tête: celle de trouver un modèle avec un peu de jacquard, ou stranded-knitting. Car c’est une méthode que je connaissais bien, mais surtout sur du tricot à plat. J’en avais déjà fait un peu sur du circulaire, mais jamais sur des aiguilles à doubles pointes. Alors pour cette dernière paire, je voulais me lancer un dernier challenge.

    Voici les éléments techniques de cette réalisation :

    Que dire maintenant que j’ai terminé tout mon Challenge avec mes sept paires? Et bien tout d’abord je suis particulièrement satisfaite de mes chaussettes: j’ai tout achevé début août et depuis je porte tout le temps mes chaussettes. C’est peut-être un peu bête, mais le fait de savoir que je porte quelque chose que j’ai fait me fait vraiment plaisir. En plus, j’ai choisi des couleurs et patrons variés, je ne me lasse donc pas !

    C’est aussi assez impressionnant de voir tout ce que j’ai appris à travers ce Challenge: j’ai toujours plus ou moins tricoté sur des aiguilles relativement moyennes (entre du 4 et du 6 en général) et à plat, alors manier des petites aiguilles DPNs n’a pas été simple au début. J’ai pu apprendre plusieurs techniques, jouer avec différents effets, et je ressors de ce Challenge avec l’impression d’avoir découvert plein de choses.

    Je ne vais pas tricoter de chaussettes avant un bon moment, mais au moins je sais que je connais les techniques pour le faire !

    Merci de m’avoir suivi dans ce défi si particulier ! J’ai hâte de vous retrouver pour un prochain article, en attendant prenez soin de vous !

    A très vite,
    La Tricomtoise

  • Tricot

    Chaussettes : Un jour, une paire #6

    Bonjour à tous !

    J’espère que vous allez bien et que votre semaine a bien démarré. Je suis ravie de vous retrouver après une petite incursion dans le monde d’Harry Potter, pour avancer encore un peu plus sur le Challenge chaussettes.

    Aujourd’hui, c’est l’avant-dernière paire que je vous propose de découvrir. Forte de mes deux dernières paires réalisées avec des motifs ajourés, j’ai voulu rester sur une paire avec un jeu de textures, en y ajoutant une difficulté: tricoter avec deux couleurs.

    Pour cela, j’ai choisi le patron « One Art Socks » d’Amy Lovetus. Le motif, réalisé en 12 rangs, donne un bel effet en relief et est plutôt accessible pour les débutants. J’ai adoré tricoter cette paire, mais si je devais apporter une seule modification, ça serait de réaliser le premier rang après les côtes à l’endroit et non à l’envers, car je ne suis pas très fan de l’effet trop « visible » du changement de couleur. Mais dans l’ensemble, j’adore cette paire que je porte très souvent!

    Voici les détails techniques de cette réalisation:

    Et voilà pour cette cinquième paire, on se retrouve bientôt pour conclure ce challenge!

    J’ai hâte de vous retrouver pour un prochain article, en attendant prenez soin de vous !

    A très vite,
    La Tricomtoise

  • Harry Potter,  Tricot,  Vetements

    Quand le tricot s’invite chez les sorciers #1 : le pull Wizarding World

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis ravie de vous retrouver sur le blog La Tricomtoise, pour un nouveau rendez-vous. J’ai bien pris mes marques depuis la création de ce blog en juillet dernier, et je me sens de plus en plus capable de vous proposer des contenus un peu plus « fouillés ». J’ai notamment prévu de vous proposer d’ici quelques semaines un premier patron, mais en attendant j’ai envie d’inaugurer un nouveau rendez-vous qui fera plaisir aux fans du célèbre sorcier à lunettes Harry Potter.

    Lors de sa parution en traduction française, le livre « La magie du tricot », le livre officiel de tricot Harry Potter, m’a été offert par ma maman. Il a également beaucoup circulé sur les réseaux sociaux et depuis que je le possède, j’ai eu l’occasion de réaliser plusieurs des modèles de ce livre.

    Pour la petite histoire, je suis une grande fan d’Harry Potter depuis l’enfance; j’ai grandi avec ce personnage et j’ai connu cette excitation si particulière d’attendre la sortie de chaque nouveau tome ou film. Et même si malheureusement j’ai un vrai problème avec sa créatrice, j’ai toujours une place particulière pour Harry et son univers dans mon cœur.

    J’étais donc ravie de pouvoir me lancer dans des tricots Harry Potter et depuis plus d’un an maintenant, j’ai tricoté de nombreux modèles présents dans ce livre. Et comme on me pose souvent des questions sur ces créations ou sur le livre en lui-même, j’ai eu envie de vous proposer une petite série d’articles, dans lesquels je vous présenterai les modèles, mes modifications, et mon avis général.

    J’aurais pu commencer par le premier modèle que j’ai tricoté, mais non, c’est le dernier en date que je souhaite d’abord vous montrer! Il s’agit du pull « Wizarding World », dont un modèle bleu et doré est présenté dans le livre. Il est décrit comme un pull tricoté en circulaire, du haut vers le bas, tout en jersey à l’exception de côtes pour le col, les manches et le bas du pull, et décoré de symboles évoquant l’univers d’Harry Potter: un chaudron, la Coupe de Feu, le Vif d’Or…

    J’ai su dès que je l’ai vu que je voulais tricoter ce pull, mais j’ai attendu d’être suffisamment à l’aise avec le tricot circulaire (une technique apprise récemment) pour me lancer.

    Avant de vous parler des modifications apportées au modèle, voici ce que j’ai utilisé pour le réaliser:

  • Tutoriel utilisé : Le pull Wizarding World : Harry Potter, la Magie du Tricot – Le livre est disponible en ligne et dans de nombreuses librairies et magasins type FNAC.
  • Laine utilisée : Basic Merino de chez Katia, environ 8 pelotes. Et deux pelotes de Lurex pour la partie dorée. Pour information, j’ai utilisé la taille L du patron.
  • Parlons maintenant de la réalisation en elle-même. Si vous savez tricoter en circulaire, et que vous avez déjà fait un peu de jacquard, ce pull est somme toute relativement simple à réaliser. La construction est vraiment simple et les motifs sont chouettes à tricoter. J’ai utilisé du Lurex que j’ai doublé pour cette partie, et j’avoue que j’aurais préféré tricoter une laine métallisée à la place (ma mercerie n’en avait pas) car c’est infiniment insupportable de travailler le Lurex, et il faut faire attention en portant le pull de ne pas s’accrocher quelque part sous peine de tout tirer.

    Pour les modifications, j’ai déjà changé la couleur principale du pull, présentée en bleu dans le livre, tout simplement car j’ai déjà beaucoup de bleu dans ma garde robe et qu’un pull rouge et doré me faisait très envie (tout en évoquant encore un peu plus Harry Potter).

    Ensuite, ma principale modification a été de raccourcir les manches pour obtenir des manches 3/4: au-delà du fait que ça rappelle le quai 9 3/4 de la saga, j’ai tendance à préférer ce type de longueur car sinon je passe mon temps à remonter mes manches. J’ai aussi, après coup, essayé de rétrécir le col, qui était beaucoup, beaucoup trop large (un problème que j’ai vu plusieurs fois sur Ravelry pour ce modèle), mais je ne suis pas encore pleinement satisfaite du résultat.

    De manière générale, un gros problème qui reviendra souvent dans cette série concernant le livre sera la taille des réalisations, et ça n’a pas loupé ici. J’ai souvent l’impression, même en réalisant un échantillon et en mesurant tout avant et pendant, que mes réalisations sont toujours trop larges. Un problème que je n’ai jamais rencontré avec d’autres patrons. J’ai vu quelques autres retours similaires au mien, et du coup c’est un peu l’inconnu à chaque fois. Pour le coup, comme je m’y attendais et que normalement je suis plutôt sur du XL pour la poitrine et du L pour la taille, j’ai privilégié non pas le XL mais le L car je savais que le résultat final serait trop grand, et c’est effectivement le cas.

    Mais malgré ces quelques problèmes, je reste satisfaite de mon pull et j’ai hâte de le porter régulièrement cet automne!

    N’hésitez pas à me faire vos retours sur ce projet et je vous dis à très vite !

    La Tricomtoise

  • Tricot,  Vetements

    Chaussettes : Un jour, une paire #n°5

    Bonjour à tous !

    J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end ! Je suis de retour après un samedi passé au Salon Mille & Une Idées à Dijon, où j’ai acheté de quoi réaliser plusieurs projets tricot mais aussi couture, dont j’ai hâte de vous parler dans de futurs articles. Mais pour aujourd’hui, c’est un nouveau numéro de mon Challenge personnel « une paire de chaussettes par jour de la semaine » que je vous invite à découvrir.

    Avec la paire précédente, je me suis éclatée avec un motif complexe au joli rendu. J’ai eu envie d’une nouvelle paire avec effet ajouré mais plus simple, et en parcourant Ravelry, j’ai craqué sur le modèle Socks of Kindness pour un détail en particulier: la bordure « picot » (ou « picot edge » en anglais) présente sur certaines versions de ce modèle.

    Je n’avais encore jamais testé cette bordure, et j’ai donc eu envie de me jeter à l’eau. Au final, j’ai été très agréablement surprise par cette technique: non seulement c’est très simple à faire, même pour un débutant, mais en plus le rendu est vraiment élégant!

    Voici les détails techniques de cette réalisation:

    Et voilà pour cette cinquième paire, on se retrouve bientôt pour le sixième et avant-dernier projet de ce Challenge !

    J’ai hâte de vous retrouver pour un prochain article, en attendant prenez soin de vous !

    A très vite,
    La Tricomtoise

  • Tricot,  Vetements

    Chaussettes : Un jour, une paire n°4

    Bonjour à tous !

    J’espère que vous allez bien et que vous passez une belle semaine ! Je suis heureuse de vous retrouver pour un nouveau numéro de mon Challenge tricot personnel, consistant à tricoter sept paires de chaussettes différentes, une par jour de la semaine.

    Nous voilà officiellement dans la seconde moitié de ce Challenge, et comme vous allez le constater, j’ai énormément pris confiance dans mes compétences en matière de tricot de chaussettes. J’avais envie d’un vrai challenge, et quoi de mieux qu’un modèle ajouté pour cela.

    C’est sur Ravelry que j’ai une fois de plus trouver mon bonheur: les Yarrow Socks de Lisa Schmidt m’ont plu dès que je les ai vues, avec un joli effet d’éventail. Une réalisation un peu plus technique que précédemment, il m’a fallu jongler avec les différents rangs, jetés, mailles tricotées ensemble mais après quelques répétitions, ça rentre et j’ai été plus à l’aise. Néanmoins, si vous débutez le tricot, je vous conseille de vous entrainer un peu avant de vous jeter dans un projet de ce genre.

    Voici les détails techniques de cette réalisation:

    • Tutoriel utilisé : Yarrow Socks – Lisa Schmidt – Patron disponible sur Ravelry gratuitement. Attention, le patron n’est disponible qu’en anglais !
    • Laine utilisée : Trois pelotes de United Socks de chez Katia, couleur 19. Pour information, je fais du 40 et j’ai utilisé les indications du patron sur 64 mailles.
    • Altérations : J’ai suivi les explications à la lettre, aucune modification notoire! Cependant, si je devais refaire ce modèle, j’utiliserai une taille d’aiguilles un peu plus petite, car les chaussettes sont un peu lâches sur la jambe.

    Et voilà pour cette quatrième paire, on se retrouve bientôt pour le cinquième projet!

    J’ai hâte de vous retrouver pour un prochain article, en attendant prenez soin de vous !

    A très vite,
    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Chaussettes : Un jour, une paire n°3

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis ravie de vous retrouver en ce lundi pour un nouvel article, la suite de mon challenge personnel qui consiste à tricoter sept différentes paires de chaussettes, une par jour de la semaine.

    Après deux paires relativement simples, j’ai eu envie de monter d’un cran pour ce troisième projet en incluant un effet de rayures verticales. Je commençais à bien maîtriser le tricot sur aiguilles doubles pointes à l’endroit et je voulais voir si j’allais être aussi à l’aise avec des mailles envers. Dans ma recherche, je suis tombée sur le patron Vanilla Latte Socks de Virginia Rose-Jeanes, qui correspondait exactement à ce que je souhaitais. Un patron parfait pour les débutants qui cherchent un petit « extra » pour rendre leurs chaussettes un peu plus intéressantes.

    Après avoir fini ma paire, je suis très contente du rendu. Je n’ai fait aucune erreur technique dans la réalisation et le résultat est vraiment joli: les rayures sont bien droites et après quelques rangs où la concentration était vraiment intense pour ne pas me louper dans les mailles envers, j’ai tricoté l’ensemble très rapidement!

    Voici les détails techniques de cette réalisation:

    • Tutoriel utilisé : Vanilla Latte Socks – Virginia Rose-Jeanes. – Le patron, disponible gratuitement sur Ravelry au moment de la réalisation, n’est malheureusement plus accessible. Si vous souhaitez obtenir ce résultat, je vous conseille d’utiliser les mêmes indications que dans la vidéo utilisée pour les deux paires précédentes et de tricoter ainsi: *6 mailles endroit, 2 mailles envers* pour tous les rangs jusqu’au talon, puis une fois le talon réalisé, tricoter seulement les mailles du dessus du pied avec les rayures, et les mailles du dessous à l’endroit uniquement.
    • Laine utilisée : Trois pelotes de United Socks de chez Katia, couleur 17. Pour information, je fais du 40.
    • Altérations : J’ai suivi les explications à la lettre, aucune modification notoire!

    Une troisième paire dont je suis très contente, mais qui reste finalement sobre. Et vous verrez, pour la 4ème paire, j’ai été plus ambitieuse! Mais vous découvrirez ça dans le prochain numéro !

    J’ai hâte de vous retrouver pour un prochain article, en attendant prenez soin de vous !

    A très vite,
    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Chaussettes : un jour, une paire n°2

    Bonjour, tout le monde ! 

    Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article, la suite de mon challenge personnel qui consiste à tricoter sept différentes paires de chaussettes, une par jour de la semaine.

    Après vous avoir présenté ma première paire, je vous propose de découvrir le second projet que j’ai terminé pour ce défi.

    Je l’avoue, j’étais très contente du résultat obtenu avec ma première tentative mais je ne me sentais pas encore suffisamment à l’aise avec les aiguilles double pointes pour partir dans quelque chose de plus complexe. J’ai donc décidé d’utiliser le même patron pour cette deuxième paire mais avec un petit twist histoire de ne pas m’ennuyer, en ajoutant une autre couleur !

    Voici les détails techniques de cette réalisation:

    Après avoir mis 15 jours pour ma 1ère paire, j’ai été bien plus rapide pour celle-ci: j’étais assez fière de la terminer en moins de 10 jours. J’ai vraiment senti que j’étais beaucoup plus confiante, et j’ai beaucoup moins sué sur les parties techniques. Le résultat reste évidemment simple visuellement, mais j’adore le combo violet/rose et elles sont très agréables à porter.


    Je vous présenterai la 3ème paire de ce défi bientôt qui sera en plus avec un point fantaisie, mais j’ai prévu un autre post d’ici-là. J’ai hâte de vous retrouver pour un prochain article !

    A très vite,
    La Tricomtoise

  • Accessoires,  Tricot

    Chaussettes : un jour, une paire n°1

    Bonjour, tout le monde ! 

    Je suis très heureuse de vous retrouver pour ce nouvel article, qui inaugure une petite série que je posterai au cours des prochains mois, en alternance avec d’autres posts. Cette série sera consacrée à un défi que je me suis lancée cette année : celui de réaliser sept paires de chaussettes différentes, une par jour de la semaine !

    Pourquoi ce challenge ? Je dois bien avouer que pendant très longtemps, l’idée de tricoter des chaussettes ne me paraissait pas très palpitante. Autant j’ai toujours adoré faire des pulls, à manches longues ou courtes, à rayures, avec des points différents et couleurs variées, autant les chaussettes n’ont jamais attiré mon attention. Mais au cours des derniers mois, j’ai dû me rendre à l’évidence, j’ai bien trop de pulls et mes proches aussi ! Et j’ai fini par me pencher sur les chaussettes.
    J’ai décidé de me lancer ce défi, non seulement pour espérer me retrouver avec de jolies paires de chaussettes, mais aussi pour tenter d’apprendre de nouvelles techniques avec chaque paire.

    Pour ma première paire, j’ai choisi de partir sur un projet simple : une paire de chaussettes toute simple, en jersey. Mes objectifs : maîtriser le tricot sur des aiguilles double pointes et les bases du tricot de chaussettes (talons, orteils…).
    Voici les informations techniques sur ma réalisation de ce projet :

    J’ai mis environ 15 jours pour tricoter cette première paire, mais j’ai été agréablement surprise par le résultat : il faut dire que les explications (très détaillées) de la vidéo ont été d’une grande aide ! Mon seul problème a été d’arriver à ne pas tordre les mailles en les répartissant sur les quatre aiguilles et en tricotant le 1er rang. Heureusement, j’ai trouvé une petite astuce qui peut être utile si comme moi vous débutez le tricot sur aiguilles double pointes : j’ai monté mes mailles sur une seule aiguille, tricoté un rang à l’endroit, puis j’ai réparti mes mailles sur les quatre aiguilles. En faisant ainsi, j’ai trouvé que c’était beaucoup plus simple d’éviter d’avoir des mailles tordues. Je n’avais pas l’habitude de tricoter sur des aiguilles aussi fines, donc trouver la bonne tension n’a pas été simple, mais c’était une première expérience réussie.


    D’autres paires de ce défi sont déjà terminées et je vous les présenterai prochainement, en attendant n’hésitez pas à me laisser vos retours en commentaires !

    A très vite,
    La Tricomtoise

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner