Astuces,  Autres

Tricot & Préjugés # 1 : Le tricot, c’est cher ?

Bonjour à tous !

Je suis heureuse de vous retrouver sur la Tricomtoise pour un nouvel article, un peu différent de ce que je vous propose d’habitude. En effet, j’ai envie de m’attaquer aujourd’hui aux préjugés sur le tricot que j’entends régulièrement depuis que je tricote, et surtout depuis que je m’y suis mise à fond. J’ai listé pour vous les remarques que j’entends, avec pour objectif de les décortiquer afin de voir si ces préjugés sont fondés ou non.

Pour ce premier article, on s’attaque à une question épineuse : le prix du tricot. Que ce soit de la part de personnes qui souhaitent se lancer ou de personnes qui veulent acheter des réalisations au tricot, le coût du tricot est souvent évoqué comme un frein.

Alors, le tricot, c’est cher ou pas?

Et bien, tout dépend.

Et oui, malheureusement, il m’est difficile de vous apporter une réponse définitive car il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte.

Commençons par se poser de la question du prix du tricot comme hobby. Pour ce qui est de l’achat de réalisations au tricot ou au crochet, j’aborderai cette thématique dans un prochain article.

Quand je discute avec des personnes qui souhaitent apprendre à tricoter, elles me demandent souvent où trouver le matériel pour commencer; ma réponse a tendance à les surprendre : les recycleries ou centres type Emmaüs. En effet, comme je vous en avais déjà parlé dans un précédent article, on y trouve souvent du matériel pour tricoter. Des aiguilles de toutes les tailles, des pelotes de laine jamais utilisées, des accessoires de tricot… Pour quelqu’un qui voudrait se lancer et qui n’est pas sûr d’aimer le tricot, c’est un bon moyen d’acquérir du matériel à bas coût et de même trouver de quoi tricoter un premier projet comme une écharpe, une couverture de bébé ou un châle.

Il existe aussi depuis plusieurs années des kits, qui permettent d’avoir tout le matériel pour réaliser un projet précis, mais je préfère conseiller ce type de concepts à des personnes qui ont déjà de l’expérience si le prix est élevé. On trouve cependant des kits pour débutants autour des 20 €, qui peuvent aussi être un bon moyen de se lancer.

Et pour les non-débutants, le prix du tricot comme hobby varie vraiment en fonction de votre projet. En terme de matériel (je pense aux aiguilles, arrête-mailles, marqueurs…), on peut s’en tirer relativement facilement, surtout si on a des tricoteurs ou tricoteuses dans son entourage. Beaucoup de mes aiguilles viennent de ma grand-mère ou de proches, par exemple. Pour ce qui est des patrons, on trouve quand même énormément de patrons ou tutoriels gratuits sur internet, les bibliothèques ont en général toujours un ou deux libres de tricot en stock. Pour les patrons payants, on trouve de tout en terme de prix et c’est un bon moyen de soutenir des designers indépendants. Tout dépend de ce que vous souhaitez réaliser !

C’est surtout dans le prix du fil, je pense, que la différence est notable. En fonction de ce que vous allez tricoter, de la qualité de votre fil, du type de fil, le prix va drastiquement changer.

C’est ce que j’ai pu constater par mon expérience personnelle. J’ai pendant très longtemps tricoté avec de l’acrylique, qu’on peut trouver notamment dans des magasins type Gifi ou Action pour quelques euros; et j’ai commencé il y a quelques années à n’utiliser presque que des fibres naturelles, et j’ai vu la différence sur mon portefeuille. C’est bien, bien plus cher, par exemple pour un pull. Pour vous donner un exemple, un pull tricoté avec de la laine acrylique en taille 42 m’avait coûté autour de 15 – 20 €, alors qu’un pull tricoté avec de la laine en fibres naturelles tournent plus autour des 75-95 €. Une différence de prix, qui s’explique par des différences dans l’origine du fil, des différences dans le rendu et dans la durabilité de l’objet fini. Ce qui ne veut pas dire que l’un est moins bien que l’autre (je pense vous proposer un jour un article sur les différents types de fils et leurs avantages/inconvénients) mais qu’il faut bien avoir en tête les points positifs et négatifs de chaque fil. Les conseils dans une bonne mercerie peuvent donc s’avérer très importants ! Mais ce qui est intéressant, c’est que du coup on a un large choix de fils et couleurs différents, pour tous les prix, et que même des tricoteurs qui ont un petit budget peuvent trouver leur bonheur ! Là encore, les différences de fil méritent plusieurs articles dédiés, donc je vous en reparlerai.

Alors oui, je comprends que pour certaines personnes il est plus logique de mettre 30-40€ dans un pull du commerce plutôt que d’acheter de la laine et de passer des heures à tricoter, mais pour moi, la satisfaction de faire quelque chose moi-même et l’activité elle-même n’ont pas de prix !

Vous l’aurez vu, cette première question n’est pas simple, mais j’espère que l’idée de ces articles vous plait ! N’hésitez pas à me dire quels préjugés vous souhaitez me voir aborder dans un futur article, et si un article sur les différents fils vous intéresserait !

On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous ! 🙂

La Tricomtoise

6 commentaires

  • Claudine

    Tous les hobbys coûtent cher, mais je suis bien d’accord, nous avons nous, tricoteuses la fierté de l’avoir réalisé nous-même, c’est très grattifiant…
    Je ne tricote que du 100% acrylique car je suis végan, c’est dans un esprit d’éthique avant tout.

  • caroline csm

    acheter de la qualité pour vos fils c’est important j’ai des pulls que ma tricoté ma mamie qui ont 30ans( fils Phild… Berg de fr…) le prix et là, oui, mais ont achete pour un modele qui durera dans le tps, meme apres plusieurs lavages et saisons sur le dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner