Broderie

  • Broderie

    J’ai testé pour vous le canevas moderne : Canevas Fatal.

    Je suis très heureuse de vous retrouver sur le blog pour un nouvel article! Cette semaine, je reste dans ma lancée en poursuivant mon objectif de finir mes projets commencés d’ici la fin de l’année, en vous présentant une de mes dernières réalisations achevées. Et en plus de ça, je suis ravie, car ça me permet d’aborder un sujet que je n’avais pas encore exploré sur le blog : le canevas.

    J’ai déjà fait quelques articles très ponctuels sur des projets que j’ai pus faire en broderie (broderie classique et point de croix, notamment), une activité que j’aime faire de temps en temps. Cette fois, c’est donc le canevas que j’ai découvert, ou plutôt redécouvert : c’est ma mamie qui m’a initiée au canevas lorsque j’étais petite, avec des kits pour enfants avec des trous énormes et des aiguilles en plastique qui permettaient d’apprendre les bases du canevas sans finir aux urgences. J’en garde un bon souvenir même si contrairement au tricot, cette activité m’est moins restée. Je trouvais très agréable, presque reposant, le passage du fil dans la toile.

    Parmi les différents kits, j’ai craqué pour le Vert Feuille, qui met en scène un petit lapin caché parmi un feuillage dans plusieurs tons de vert. Déjà car je trouvais le design super mignon, mais en plus car il me semblait relativement simple à réaliser : parfait pour reprendre le canevas après de longues années.

    Le kit fonctionne de façon très simple et va droit au but : nous y trouvons notre toile imprimée, les différents fils dont nous aurons besoin, une aiguille et les instructions. Ces dernières sont également disponibles en format vidéo, un bon point.

    Les trous sur la toile sont assez gros et les fils plutôt épais, ce que j’ai particulièrement apprécié : quand on débute ou qu’on en a pas fait depuis longtemps comme moi, ça permet de bien visualiser où placer le fil, dans quel trou aller… Par rapport à une toile plus fine typique du point de croix, on voit vite le motif apparaître, ce qui encourage à continuer. Comme le dessin est imprimé directement sur la toile, on repère bien quelle couleur utiliser, et j’ai trouvé que les explications sur comment réaliser les points étaient très bien faites, notamment pour être sûre de ne pas épuiser son fil trop vite.

    Je suis hyper contente du résultat, non seulement car je trouve que ma toile est plutôt réussie pour une première, le motif est très lisible, les couleurs sont belles, mais aussi car j’ai adoré tout le processus de réalisation. Il ne me reste plus qu’à bloquer mon petit motif et à l’encadrer pour l’exposer fièrement.

    C’était la première fois que j’utilisais un kit de chez Canevas Fatal, et je sais que ce ne sera pas la dernière. D’autres kits me font de l’œil et j’ai vraiment adoré cette expérience. Vraiment un coup de cœur pour ce projet !

    J’espère en tout cas que l’article vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec votre retour. On se retrouve très vite pour un nouvel article, en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

  • Accessoires,  Broderie,  Couture,  Crochet,  Upcycling,  Vetements

    Le Bazar #8

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel article Bazar ! Dans le Bazar, je vous montre toutes les créations sur lesquelles j’ai travaillées mais pour lesquelles il me serait compliqué de faire un article complet. J’ai été assez productive ces dernières semaines et j’ai réalisé par mal de petites choses qui méritent bien leur place dans ce post. Vous y trouverez de la couture, du crochet et de la broderie, bref un chouette programme ! Bonne lecture à vous 🙂

    Crochet : un nouveau béret fraise pour les beaux jours !

    Dans un des tous premiers articles publiés sur le blog, je vous présentais un béret au crochet dans des fils rouge et vert, avec des détails de broderie pour en faire une fraise (mon fruit préféré !). C’est un couvre-chef que je porte très régulièrement depuis que je l’ai fait et que j’adore. J’ai donc récemment décidé d’en faire un second, dans un autre coloris, un rose plus clair. Comme pour le premier béret, j’ai tout simplement fait un cercle de plus en plus grand au crochet, avant de faire des rangs droits et quelques rangs de diminutions pour obtenir la forme voulue. J’ai ajouté des feuilles et la tige, aussi au crochet, avant de finir par les graines en broderie. En fil, j’ai utilisé du coton Malva de chez Natissea et le résultat me plait beaucoup !

    Crochet : une couverture ultra colorée.

    J’ai récemment terminé un autre projet au crochet, un projet que j’ai travaillé pendant plusieurs : une couverture en granny squares, un grand classique du crochet. Pour utiliser mes restes de pelotes de fils à chaussettes (et j’en avais plein : j’ai eu une grosse frénésie de chaussettes l’année dernière), j’ai eu l’idée de réaliser cette couverture très colorée. Elle n’est pas très grande mais de la bonne taille pour se couvrir les jambes pendant les soirées encore un peu fraiches en ce moment. La fabrication est très simple : j’ai assemblé les granny squares avant de faire une bordure dans une couleur plus sobre, qui contraste bien avec les roses, verts et bleus de la couverture. Et en plus, cette couverture a bien vidé mon stock de chutes :).

    Couture : une couverture, encore !

    Passons à la couture, mais avec cette fois encore une couverture. Celle-ci, pour le coup, est un cadeau de naissance que j’ai cousu pour Cathy, notre formidable mercière de la Mercerie Mimosa, qui a accouché récemment. Le tissu dinosaures trop mignon a été doublé avec un tissu bleu tout doux, avec même un petit coin pour ranger un doudou ou une tétine. C’est Cathy qui m’enseigne la couture depuis plusieurs mois, ça me tenait à cœur de lui faire un petit cadeau pour ce très bel événement !

    Couture : un tablier cupcakes so rétro.

    Si vous me suivez sur instagram, vous avez sûrement vu passer ce tableau rétro trop chouette que j’ai récemment fini. Il vous a beaucoup plu, ce qui m’a fait très plaisir. Mon inspiration : les tabliers années 50, qui ont souvent des fronces, des découpes et des détails comme des rubans. J’ai acheté le tissu cupcakes lors d’un salon et il se prêtait parfaitement à ce projet. Je ne vous en dis pas plus pour le moment car on m’a demandé de préparer un débrief complet de sa réalisation, que je vous partagerai ici avec plaisir ! En tout cas, entre les fronces, les plis, et les rubans, j’ai adoré ce projet et j’adore me servir du tablier.

    Broderie : upcycling à la sauce groovy.

    Je termine ce bazar avec un de mes derniers projets, que j’adore : un upcycling d’une trousse de toilette. J’avais dans mes tiroirs cette trousse de toilette que je n’utilisais pas et qui manquait un peu de peps. Le chouette imprimé wavy violet lui donnait un coté 70s sympa, ce qui a été mon inspiration pour lui donner une seconde vie. Avec des chutes de tissu fleuri orange lui aussi très fun, j’ai d’abord cousu des poches sur les côtés de la trousse. J’ai ensuite utilisé un kit de broderie Make me stitch x Marie Albertucci au motif parfait (un roller aux couleurs flashs) pour agrémenter ma trousse. La broderie, j’en fais peu mais j’aime beaucoup : le kit comprend tout ce dont on a besoin, avec le motif imprimé sur un adhésif qui se dissout dans l’eau. Je trouve le résultat très fun et cette trousse a désormais bonne place dans mon atelier, remplie de mes bobines de fils de couture. Décidément, un upcycling réussi !

    Et voilà, j’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec le projet que vous avez préféré. On se retrouve très vite pour un nouvel article, et en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise.

  • Broderie,  Point de croix

    Broderie #1 : Mon expérience avec le point de croix !

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis très heureuse de vous retrouver sur le blog La Tricomtoise pour un nouvel article consacré à un type de loisirs créatifs dont je n’avais pas encore vraiment parlé jusqu’à maintenant : la broderie.

    Vous l’aurez sûrement remarqué si vous venez régulièrement sur le blog, j’aime beaucoup tester tout un tas d’activités différentes. Si certaines sont de vraies passions que je pratique au quotidien (comme le tricot), il y en a d’autres que je fais plus ponctuellement mais que j’apprécie tout de même beaucoup, comme la broderie.

    Je suis loin d’être une experte en broderie; il y a énormément de façons de broder différentes et, comme le crochet ou le tricot, la broderie a connu ces dernières années un gros coup de jeune. Dans cette série d’articles autour de la broderie, je vous parlerai des différentes façons de broder que j’ai pu tester et de mon expérience.

    Commençons par la technique avec laquelle j’ai découvert la broderie, celle que je pratique depuis le plus longtemps : le point de croix! Je pense que nous avons tous et toutes une bonne idée de ce qu’est le point de croix, une forme de point compté avec un point réalisé en forme de croix, qui suit le plus souvent un diagramme. Le motif a un effet pixelisé, les croix formant de petits carrés.

    Quand on pense au point de croix, on pense souvent à celui de nos mamies et de nos mémés. Je crois qu’on a tous eu ou vu les fameux abécédaires au point de croix, et les immenses cadres représentant des paysages qui ont dû demander des heures et des heures de travail. Par rapport à d’autres types de broderie, j’ai l’impression que le point de croix souffre encore pas mal d’une image un peu vieillotte.

    Et pourtant, le point de croix peut être très moderne. Il suffit de faire un petit tour sur des boutiques en ligne comme Etsy pour trouver des grilles de point de croix dans tous les styles et pour tous les goûts. Pour des accessoires, pour décorer des vêtements ou pour réaliser des décorations, le point de croix a mille et unes utilités.

    J’ai découvert le point de croix quand j’étais petite. Comme pour le tricot, c’est une activité à laquelle j’ai été initiée par ma mamie, qui en faisait de temps en temps (et elle continue à en faire aujourd’hui). Je me souviens qu’elle avait des catalogues avec de nombreux modèles d’animaux, de fleurs, et je piochais dans ses bobines réaliser mes premiers travaux.

    Je n’ai malheureusement plus trace de mes premiers points de croix, mais j’ai le souvenir d’avoir fait des marque-pages, des pochons pour la lavande, et des petits tableaux décoratifs.

    Si je n’ai plus ces anciennes créations sous la main, je continue toujours de faire du point de croix de temps en temps. Je trouve que c’est un moyen assez simple de se mettre à la broderie et d’apprendre les bases, comme les épaisseurs de fils, suivre un diagramme, bien rentrer les débuts et fins de fils…

    Il existe plein de kits pour le point de croix, dans toutes les gammes de prix et de complexité. Le plus important est d’avoir le matériel de base, à savoir du fil, une toile, une aiguille et un tambour pour se lancer. Pour les plus débutants, il se vend même des toiles imprimées, pour suivre plus simplement encore le design.

    De mon côté, je fais désormais du point de croix surtout pour offrir (j’ai par exemple fait un cadre pour ma mamie, ou des marque-pages pour des proches), mais aussi pour customiser de façon originale certains accessoires.

    Une chose que j’aime beaucoup faire au point de croix, ce sont des patchs décoratifs que je couds ensuite sur mes sacs en tissu. Pour cela, j’utilise des toiles pour le point de croix classiques, car elles sont en générales très solides et elles ne s’abiment pas. Et pour les motifs, je me sers de grilles de pixel art qu’on trouve sur internet. Ces grilles sont très pratiques et peuvent aussi être utilisées pour faire du jacquard en tricot.

    Dans les exemples que je vous ai mis dans l’article, j’ai réalisé ces patchs pour un de mes tote bags dans lequel je transporte mon tricot quand je sors de chez moi. Il s’agit de deux Pokémons (Pikachu surfer et Ectoplasma), de Kero de Card Captor Sakura, et d’une chauve-souris trouvée sur internet.

    J’aime beaucoup ce genre de projets et le point de croix en général : le point de croix demande concentration, il a un côté très méditatif. On voit le dessins se former au fur et à mesure que notre aiguille avance, et le bruit de l’aiguille qui glisse dans la toile est plutôt relaxant.

    Ces patchs sont vraiment très chouettes et même s’ils prennent du temps à réaliser (surtout pour le fond), ils sont très faciles à faire. Si vous avez envie de vous lancer dans la broderie mais que vous ne savez pas par où commencer, le point de croix peut être un bon début.

    Et vous, faites-vous du point de croix? N’hésitez pas à me laisser vos retours sur la broderie en commentaire, et je vous répondrai avec plaisir !

    A très vite,

    La Tricomtoise.

  • Broderie,  Crochet,  Tricot

    Cadeaux maison pour les fêtes : Cinq idées rapides !

    Bonjour à tous !

    Soyez les bienvenus sur la Tricomtoise pour une nouvelle semaine. Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, et je sais que nous sommes nombreux et nombreuses à préparer des cadeaux faits main. Et comme on n’a pas toujours l’inspiration ni le temps de faire des pulls entiers au jacquard, voici une petite sélection de cinq projets rapides et faciles pour faire plaisir à vos proches ! Et histoire de varier les plaisirs, chaque projet utilise une technique différente…

    1 – Tricot : des petites manchettes pour l’hiver.

    Commençons par un peu de tricot, avec un projet parfait pour utiliser les restes de pelotes et qui peut s’adapter assez facilement à la personne à qui vous souhaitez l’offrir et à ses goûts : les petites manchettes. Parfaites pour se réchauffer sans mettre de gants, les manchettes peuvent être unies, au jacquard, tricotées à plat et cousues ou encore tricotées en circulaires. Voici quelques modèles sur Ravelry qui en plus sont disponibles gratuitement:

    2 – Crochet : des dessous de verre.

    Vous êtes plutôt crochet ? Alors pourquoi ne pas réaliser un set de dessous de verre, qui peut facilement s’accorder là encore aux goûts et à la décoration de la personne à qui vous l’offrirez ? Les dessous de verre sont aussi un bon moyen, comme les manchettes, de finir des restes de pelotes. Voici quelques tutoriels YouTube pour en réaliser.

    3 – Couture : la guirlande de fanions.

    Pour ce qui est de la couture, il est possible de réaliser assez rapidement tout un tas de petites choses qui font plaisir. Petits sacs à coulisses, pochons de lavande, carrés démaquillants… Mon envie du moment est plus une idée déco, qui peut aussi bien aller dans une chambre d’enfant que dans un salon : la guirlande de fanions. Là aussi, on reste dans une optique de zéro gaspi, puisqu’on peut utiliser des chutes de tissus pour la réaliser !

    4 – Broderie le marque-page brodé.

    Je ne suis pas du tout une experte de la broderie, même si j’aimerais y consacrer un peu plus de temps. En cherchant des idées accessibles pour les débutants, je suis tombée sur le tutoriel ci-dessous pour réaliser de jolis marque-pages brodés. Il faut peu de matériel et même si les explications sont en anglais, elles sont simples à comprendre :

    5 – Aquarelle : les cartes de vœux.

    On termine avec un type de DIY que j’aime beaucoup pour les fêtes, les cartes de vœux peintes à l’aquarelle. Il est possible de trouver des fournitures en papeterie à des prix assez abordables et c’est une jolie façon d’agrémenter ses cadeaux ou d’envoyer ses vœux. Sur YouTube, on trouve des tutoriels pour tous les niveaux, pas besoin d’être un expert !

    Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cette petite sélection vous plait, n’hésitez pas à poster vos idées en commentaires. On se retrouve très vite et en attendant prenez soin de vous !

    La Tricomtoise.

  • Broderie,  Point de croix

    Point de croix : une décoration pour mon sapin !

    Bonjour, tout le monde !

    J’espère que vous allez bien en ce début décembre.

    Les fêtes approchent à grands pas et nous sommes nombreux à avoir commencé à décorer nos maisons pour l’occasion. J’ai sorti notre sapin fin novembre et, en l’installant, je me suis dit qu’il lui manquait un petit quelque chose : une décoration fait maison.

    Comme nous sommes pour encore quelques mois locataires d’un très petit appartement, on ne peut pas forcément faire ce que l’on veut au niveau de la décoration, mais j’avais envie d’une petite touche plus festive dans notre chez-nous temporaire.

    En cherchant des idées sur internet, je suis tombée sur un modèle de point de croix très chouette, vendu sur Etsy par ClimbingGoatDesigns. J’ai eu un coup de cœur pour ce motif à la fois simple et sympa, avec ce sapin formé par d’autres petits sapins.

    Je ne vous en ai encore pas parlé sur le blog, mais le point de croix est une activité que j’aime beaucoup. Pas au point d’en faire autant que du tricot, mais de temps en temps, j’adore me poser avec une aiguille, du fil, une toile et un motif à faire.

    Pour ce projet, j’ai utilisé du fil, de la toile et un cerceau que j’avais déjà en stock; ils proviennent tous d’un gros kit que j’ai trouvé il y a un an, avec des fils de toutes les couleurs, des cerceaux de tailles différentes et des aiguilles.

    C’était très facile à réaliser, même si j’ai fait quelques erreurs à certains endroits et que je ne suis pas du tout une pro du point de croix, je suis très contente du résultat final.

    C’est un projet qui va assez vite, en quelques heures, j’avais fini, et qui conviendrait bien à des personnes débutantes.

    Pour finir ma décoration, j’ai décidé de la garder sur le cerceau; j’ai mis un morceau de carton au fond pour renforcer l’ensemble avant de fermer la toile à l’arrière, et ensuite j’ai fixé le cerceau sur mon sapin.

    Rien de bien sorcier donc, mais ça va bien avec mon sapin décoré en rouge, vert et doré. Je n’avais pas fait de point de croix depuis plusieurs mois et ce projet m’a remotivée à en faire !

    N’hésitez pas à me dire si vous aimeriez voir plus de projets broderie / point de croix sur le blog ! On se retrouve très vite pour un nouvel article, et en attendant prenez soin de vous ! 🙂

    La Tricomtoise