Couture,  Vetements

Study Hall Dress – Charm Patterns by Gertie.

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui sur le blog pour un article couture, afin de vous présenter l’une de mes dernières réalisations. Si vous suivez mon blog ou mon compte Instagram, vous aurez déjà sûrement remarqué que j’ai plutôt tendance à avoir un style inspiration retro, un mélange d’années 40-50 avec un peu de moderne. Ce qui se reflète dans mes choix tricot mais surtout couture, privilégiant des pièces qui correspondent à ces styles. C’est cependant une autre décennie qui m’a inspirée pour une récente session couture : les années 60.

J’ai toujours beaucoup aimé les différents looks des années 60, principalement le style Mod britannique ou le style iconique de Priscilla Presley. Mais je n’ai jamais vraiment trop osé porter des vêtements de cette décennie. Peut-être pour une question de zone de confort ! J’ai fini par décider de sauter le pas lorsque Gertie, derrière Charm Patterns (que j’aime beaucoup, vous le savez) a sorti une robe courte à la coupe très 60s, nommée Study Hall.

C’est cette seconde option qui m’a fait envie : j’adore les couleurs, j’adore les imprimés, et tant qu’à jouer la carte retro, autant y aller à fond. La Mercerie Mimosa à Dijon a une fois de plus fait mon bonheur : j’y ai trouvé un super tissu imprimé tulipes avec du rose, de l’orange, du blanc, du vert, délicieusement kitsch à souhait, parfait pour ce projet. La robe, contrairement à la plupart des patrons de Gertie qui sont habituellement très gourmands en terme de métrage, nécessite moins de 3m de tissu selon les options choisies et selon la taille (j’ai utilisé environ 2m pour ma version hackée sans poches).

Comme il s’agit d’un patron Patreon, disponible uniquement par cette plateforme, j’ai trouvé que les explications étaient un peu plus minimalistes que les patrons disponibles habituellement sur le site de Gertie. ça part du principe qu’on connait déjà certaines techniques et même les explications techniques sont bien moins détaillées que j’en ai l’habitude avec elle. J’avoue que ça m’a un peu déstabilisée car certaines étapes étaient un peu compliquées à comprendre, mais au final je m’en suis pas trop mal sortie.

La principale difficulté était de bien réussir les coutures arrondies, qui donnent toute la tenue à la robe. Ayant déjà fait des princess seams par le passé, je ne m’en suis pas trop mal tirée : le bon plan est de prendre son temps, de bien faire des crans propres et d’aller doucement pour réussir ses arrondis.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir. On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau post, en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner