• Tricot,  Vetements

    Verona de paulaine.ch

    Bonjour, tout le monde !

    Soyez les bienvenus sur le blog pour un nouvel article ! C’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter un projet un peu particulier, puisqu’il s’agit d’un cadeau réalisé pour ma maman : un joli haut en brioche, parfait pour la saison estivale.

    Depuis plusieurs années maintenant, je tricote pour ma maman. Je lui ai déjà réalisé plusieurs accessoires et gilets, et j’adore tricoter pour elle. Déjà parce que ça me fait plaisir de la gâter par le biais de mon activité préférée, mais aussi parce que ça me donne l’occasion de tester des designs variés. On a des goûts assez différents au niveau vestimentaire, même si on apprécie toutes les deux les couleurs, alors elle me permet de découvrir de nouveaux patrons. Ma garde-robe de tricot devient également de plus en plus envahissante, alors j’essaie de me trouver de nouveaux modèles pour porter mes réalisations.

    Récemment, ma maman a eu un coup de cœur pour un modèle sorti par paulaine.ch , le t-shirt Verona. Comme son nom l’indique, ce design est inspiré par la ville de Vérone et son architecture. Ce haut est parfait pour le printemps et l’été : il se présente avec une belle encolure carrée, des épaules tombantes, et une coupe courte. coupe qui permet de l’associer avec une jupe, un jean, ou de même l’enfiler par dessus une robe pour une soirée un peu plus fraiche. Pour le tricoter, il est conseillé de privilégier des fils d’été, comme du coton ou du lin.

    J’ai suivi les recommandations en choisissant le Linaé de chez Natissea : vous le savez maintenant, j’adore les fils Natissea. Entre les fibres utilisées et les coloris, je me régale toujours. Le Linaé est un très beau fil qui a un tombé fluide et qui se prête bien aux hauts légers. Ma maman a choisi le coloris Orchidée pour son t-shirt. Une très belle couleur.

    Passons à la réalisation du t-shirt : en parcourant les instructions, j’ai été assez impressionnée par le nombre de techniques employées. Il y avait pas mal de choses que je n’avais encore jamais testées, notamment le point brioche, qui faisait depuis longtemps partie de ma liste de techniques à apprendre. Mais gros point fort pour moi : les instructions du patron sont bien claires. Chaque étape est bien détaillée, les parties techniques sont accompagnées de vidéos qui permettent de bien voir ce qu’on doit faire. Les vidéos sont tout aussi précises que les instructions écrites. Un détail également, mais que j’ai beaucoup aimé car ce n’est pas toujours le cas : chaque taille est identifiée par les instructions écrites par un code couleur. Une excellente idée pour bien s’y retrouver.

    Le Verona est un t-shirt parfait à tricoter si comme moi vous n’aimez pas les trucs trop répétitifs : la construction permet d’explorer différentes techniques, on ne s’ennuie pas. On a de la brioche à plat, en circulaire, un motif pour le plastron, du semi-remaillage, du montage provisoire, de l’i-cord… Franchement, j’ai adoré. On a des finitions hyper soignées, et il s’agit selon moi d’un des plus beaux tricots que j’ai pus faire jusqu’à maintenant sur le plan technique.

    Par rapport aux instructions, j’ai collé au patron. Ma seule modification a été d’allonger un peu le corps, de quelques centimètres, à la demande de ma maman. C’était la première fois que je travaillais en brioche, et j’ai adoré. C’était de la brioche monochrome, mais le patron existe également en bicolore. J’ai été agréablement surprise par la facilité avec laquelle la brioche se tricote, aussi bien à plat qu’en circulaire. C’est un coup de main à prendre, donc si vous n’avez jamais eu l’occasion d’en faire je vous recommande de travailler sur un échantillon avant.

    Je suis vraiment super contente du résultat, tout comme ma maman qui a pu porter le t-shirt cet été et me confirme qu’il est très agréable. Le lin laisse bien respirer, ce qui est parfait quand il fait chaud.

    J’espère que cet article vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ! On se retrouve très vite pour un nouveau post, en attendant comme toujours prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise.

  • Tricot,  Vetements

    Sintara – Yarnflakes.

    Bonjour à tous !

    C’est avec plaisir que je vous retrouve sur le blog aujourd’hui pour vous parler d’un nouveau projet tricot ! Il y a quelques jours sortait le petit dernier de chez Yarnflakes, un haut parfait pour le printemps que j’ai eu la chance de pouvoir tricoter en test. Je remercie encore Audrey pour sa confiance et sans plus tarder, je vous propose de découvrir ce chouette design ! Bonne lecture à vous 🙂

    Lorsque j’ai vu passer l’appel à test, j’ai sauté sur l’occasion et j’étais très excitée d’être sélectionnée. En effet, j’ai eu un coup de cœur pour le design, qui en plus colle bien à mon souhait d’étoffer ma garde-robe tricot printanière.

    Le Sintara est un t-shirt raglan qui se tricote en circulaire du haut vers le bas (top-down). Son design se caractérise par un motif texturé sur tout le corps, combiné à des manches en jersey qui permet de mettre le motif en valeur sans trop surcharger l’ensemble. Point positif à noter également : la construction permet d’ajuster facilement la profondeur du raglan, la longueur des manches, la largeur de l’encolure ou encore la longueur du corps.

    De prime abord, le motif peut sembler compliqué à réaliser, mais il est en fait très simple à tricoter. Le nombre de mailles et de rangs n’est pas élevé et le diagramme se mémorise vite. C’est un projet parfait si vous voulez apprendre à faire des torsades avec ou sans aiguilles auxiliaires : sur ce t-shirt, vous aurez de quoi vous entraîner !

    Qui dit t-shirt, dit fil qui respire. Audrey recommande deux fils pour ce projet, le Damya et le Linaé de chez Natissea (et vous le savez maintenant, j’adore les fils Natissea) mais je suis partie sur une autre gamme, la Malva. Ce fil 100% coton se tricote habituellement en aiguilles 4 – 4.5, donc avec ce design qui préconise de travailler en aiguilles 3 – 3.5, on se retrouve avec un motif bien dense et qui ressort bien. Je n’avais pas travaillé du coton depuis longtemps – mes précédentes expériences n’avaient pas laissé un très bon souvenir chez moi. Je me souviens d’un fil qui n’arrêtait pas de se dédoubler et qui n’était pas agréable à travailler.

    Pas de ça avec la Malva ! Pour moi, tricoter ce coton a été une vraie réconciliation avec cette matière. J’ai trouvé que le fil glissait bien sur les aiguilles, je n’ai eu ni problème de dédoublement ni difficulté particulière. J’ai choisi le coloris Clémentine : une couleur vitaminée et parfaite pour les jours ensoleillés !

    Pour ce test, j’ai opté pour la taille 7, la plus proche de mon tour de poitrine et j’aime beaucoup le rendu un peu ample de ce t-shirt (ça change de ce que je fais d’habitude, où j’ai tendance à tricoter plutôt près du corps). Je n’ai fait aucune modification par rapport au patron, optant pour une encolure plutôt resserrée par préférence personnelle. J’avais pris cinq écheveaux pour ce t-shirt et j’en ai utilisé quatre et la moitié du cinquième.

    Je pense que vous l’aurez compris à la lecture de ce post, mais je suis très, très contente de ce t-shirt. Il remplit tous les critères de ce que je cherche à tricoter en ce moment : il est parfait pour la mi-saison, suffisamment sobre pour se marier avec à peu près tout ce que j’ai dans mes placards, avec un motif qui lui apporte une touche d’originalité.

    Je ne peux que vous le recommander si vous cherchez un t-shirt à tricoter ! J’espère en tout cas que ce post vous plait, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir. On se retrouve très vite, en attendant prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise.

  • Tricot,  Vetements

    Calliope – Alice Hammer.

    Bonjour, tout le monde !

    Je suis très heureuse de vous retrouver en cette nouvelle semaine (après une pause vacances) pour un tout nouvel article. Et je suis encore plus heureuse car je vous propose de découvrir aujourd’hui un tricot parfait pour le printemps qui est en train de s’installer et que j’ai eu la chance de pouvoir réaliser en test : le t-shirt Calliope d’Alice Hammer.

    Des pulls pour la mi-saison et l’hiver, j’en ai tout un tas. Des gilets, pareil. En revanche, j’ai assez peu de tricots printaniers et estivaux dans ma garde-robe. Car oui, tricot et beaux jours ne sont pas forcément des ennemis. Entre des designs légers et des fils adaptés, il est possible de porter du tricot toute l’année !

    Le t-shirt Calliope, nouveau design d’Alice Hammer (vous savez comme j’adore ses créations), est parfait pour ce début de printemps. J’ai eu la chance de pouvoir le tester et surtout d’utiliser un fil végétal pour l’occasion.

    Le Calliope est un t-shirt qui se tricote en bottom-up (du haut vers le bas), à l’aide d’aiguilles circulaires. Après les côtes, on attaque le corps avec un motif de côtes 3/1 très facile à réaliser et qui monte vite malgré les petites aiguilles (3mm pour le fil recommandé – personnellement j’ai utilisé du 3.25 car je tricotais très serré).

    On sépare le dos et le devant arrivé à l’emmanchure, on pique des mailles pour tricoter les manches, là aussi en circulaire, avec un joli petit effet bouffant que j’aime beaucoup. Je trouve que faire bouffer des manches apporte une touche rétro, ce qui correspond assez bien à mon style.

    Pour accompagner ce design sobre qui va avec tout, Alice recommande d’utiliser un fil végétal, ici la Pernelle de chez Natissea. Pernelle est un chanvre que j’avais déjà pu travailler précédemment, dans le châle Hellébore. C’est un fil que j’aime beaucoup : il est léger et respire bien (parfait donc pour un tricot de printemps) et il a un beau tombé. Evidemment, j’ai été incapable de me limiter à une couleur pour ce t-shirt et je suis donc partie sur un combo : Vanille pour le corps, et Bleu Layette pour les manches, le col et les côtes. Je trouve que le duo fonctionne très bien.

    La Pernelle se tricote idéalement en aiguilles 3, mais je suis montée sur du 3.25 car, ayant encore peu l’habitude des fils végétaux, j’ai remarqué que j’avais tendance à trop serrer mon fil. J’ai tricoté la taille XL, et le patron va du S au 5 XL. Je n’ai fait aucune modification par rapport au patron, et j’ai utilisé environ 880m de fil pour ce t-shirt.

    Je l’ai terminé fin mars et depuis je le porte régulièrement. Ce t-shirt est devenu un incontournable de ma garde-robe et je suis conquise tant par le design que par le chanvre, très agréable à porter. En terme de difficulté, je trouve ce design assez facile à réaliser, d’autant plus que les explications sont très claires et lisibles.

    Je ne peux que vous recommander d’aller découvrir sur Ravelry ou Instagram les versions des autres testeuses pour vous inspirer !

    J’espère en tout cas vous avoir donné envie de tester ce chouette design et de vous lancer dans des tricots beaux jours. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, je vous réponds toujours avec plaisir et je vous retrouve très vite pour un nouvel article. En attendant, prenez soin de vous 🙂

    La Tricomtoise.

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner